Covid-19 : même vaccinés, il faut toujours respecter les gestes barrières

Par Nathalie Dieul
1 avril 2021
Mis à jour: 1 avril 2021

Ce n’est pas parce qu’on est vacciné contre le virus de Wuhan que l’on peut s’abstenir de porter le masque ou d’embrasser ses proches, indiquent les recommandations des autorités françaises.

Le monde entier s’est lancé dans une course à la vaccination. Toutefois, il n’existe aucune certitude concernant l’immunisation des personnes qui ont reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19, maladie causée par le virus du Parti communiste chinois (PCC).

« Que l’on soit en bonne santé, malade, jeune, âgé, vacciné contre la Covid-19… pour tout le monde, il est recommandé d’appliquer encore les gestes barrières et de s’isoler si besoin », indique l’Assurance maladie sur le site Ameli.

« Ce n’est pas parce que l’on est vacciné qu’il faut renoncer aux gestes permettant de se protéger et de protéger les autres », confirme le professeur Elisabeth Bouvet, médecin infectiologue, présidente de la commission technique de la vaccination de la Haute Autorité de santé, selon Le Parisien.

Le dernière vidéo de la campagne de vaccination réalisé par le gouvernement peut porter à confusion à ce sujet, puisqu’il montre une grand-mère qui embrasse ses petits-enfants comme dans un film américain alors que personne ne porte le masque, ce qui est possible grâce à la vaccination selon le scénario de la publicité. Le court texte qui termine la vidéo précise pourtant qu’il faut continuer à porter le masque et appliquer les gestes barrières, même une fois vacciné.

D’après France Info, une personne vaccinée est « en théorie » immunisée contre les effets symptomatiques du Covid : « Actuellement, on ignore si une personne vaccinée peut ou non transmettre le virus à quelqu’un d’autre. Des études scientifiques sont en cours pour essayer de répondre à cette question », indique le site de l’Assurance maladie, qui précise qu’il est « nécessaire » de continuer à appliquer les gestes barrières, « même après la 1re dose et la 2e dose de vaccin. »

« Il y a des variants qui pourraient être moins sensibles au vaccin, en particulier le virus sud-africain », explique le professeur Elisabeth Bouvet.

Tout récemment, plus de 100 personnes complètement vaccinées ont été diagnostiquées positives au Covid-19 dans l’État de Washington. Huit d’entre elles ont dû être hospitalisées et deux sont décédées (elles avaient toutes deux des comorbidités et étaient âgées de plus de 80 ans). Tous ces patients ont contracté le virus plus de deux semaines après avoir été complètement vaccinés, c’est-à dire qu’ils avaient reçu les deux doses du vaccin Moderna ou Pfizer/BioNTech, ou encore la dose unique du vaccin Johnson&Johnson.

En France, Fabien Quedeville, médecin généraliste, a tweeté le 26 mars : « J’apprends qu’une collègue médecin vaccinée (2 doses) est testée positive plusieurs semaines après. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ