Covid-19 : Olivier Véran annonce que « la vaccination ne sera pas obligatoire »

Par Epoch Times avec AFP
22 décembre 2020
Mis à jour: 23 décembre 2020

Face aux polémiques autour du projet de loi  sur la gestion des urgences sanitaires, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que le texte avait « vocation à faire son chemin, mûrir ».

La possibilité de voir conditionnés en France certains déplacements à la vaccination, évoquée dans un récent projet de loi, a suscité le 22 décembre des réactions enflammées de l’opposition qui redoute une restriction des libertés, au point que le gouvernement a renvoyé le texte à plus tard.

Le ministre de la Santé Olivier Véran, qui avait dans un premier temps défendu un texte destiné « à mûrir » au parlement, a renvoyé mardi 22 décembre  l’examen du texte à plus tard. Olivier Véran l’a annoncé sur TF1. « La vaccination ne sera pas obligatoire. C’est une mauvaise polémique venue du Rassemblement national […]. Dans le contexte que nous connaissons, le gouvernement va proposer de reporter le texte de plusieurs mois », a-t-il assuré.

Restrictions sanitaires

Le projet de loi présenté lundi en Conseil des ministres visait à « établir un cadre juridique durable face aux crises sanitaires », selon le gouvernement. Il donne notamment le pouvoir au Premier ministre de décréter plusieurs interdictions, de circulation, de fermeture d’établissements ou encore de rassemblements sur la voie publique. Des restrictions qui pourront être subordonnées à « la présentation des résultats d’un test de dépistage » négatif ou « au suivi d’un traitement préventif, y compris à l’administration d’un vaccin ».

Fin novembre, le président Emmanuel Macron avait annoncé que la vaccination qui doit débuter dimanche pour les personnes âgées ne serait pas obligatoire.

Réactions des politiques

La présidente du Rassemblement national  Marine Le Pen a réagi sur Twitter suite à l’annonce du ministre de la Santé. « Tout en dénonçant une ‘mauvaise polémique venue du RN’, Olivier Véran plie et retire le projet de loi liberticide rendant de fait la vaccination obligatoire ».

« Alors que l’exécutif avait indiqué que la vaccination ne serait pas obligatoire, il dépose un projet de loi qui conditionne nos déplacements à celle-ci, introduisant une forme d’inégalité entre citoyens », a affirmé pour sa part le député de droite Julien Aubert.

Le sujet est sensible : selon un récent sondage, 59 % des Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner contre le coronavirus, faisant de la France l’un des pays européens les plus réfractaires au vaccin.

Focus sur la Chine – La faiblesse de l’armée chinoise exposée

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ