Covid-19 : oui, les médecins toucheront 5,40€ par injection pour chaque patient ajouté dans le fichier des vaccinés

Par Nathalie Dieul
1 janvier 2021
Mis à jour: 2 janvier 2021

Un mail de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) circulant sur Facebook révèle les modalités selon lesquelles les médecins seront rémunérés pour chaque entrée dans le fichier « vaccin Covid ». L’Assurance maladie confirme que ce message est bien authentique et que la rémunération spéciale pour cet acte est bien réelle.

20 Minutes a enquêté sur l’authenticité de ce mail relayé sur les réseaux sociaux. Compilant les données personnelles de toutes les personnes vaccinées contre le virus de Wuhan, le fichier « vaccin Covid », créé par décret le 25 décembre dernier, suscite une grande inquiétude de la part d’une partie des Français en raison de questions de vie privée et de secret médical.

Parmi les inquiétudes récurrentes, on retrouve l’incitation financière poussant les médecins à remplir ce fichier, et donc à inciter leurs patients à se faire vacciner.

Un « forfait de 5,40 € pour chaque injection saisie dans le téléservice ‘Vaccin Covid' » est prévu par la Cnam, une information qui a également été publiée sur le site Ameli de l’Assurance maladie le 29 décembre. Avec deux injections par patient, il s’agit donc de 10,80 € pour chaque patient dont les informations seront entrées dans le fichier controversé.

La Cnam, contactée par 20 Minutes, a également reconnu que le mail circulant sur les réseaux sociaux est authentique. « Un e-mail informant les médecins des modalités de rémunération, incluant celle prévue lorsqu’ils remplissent le système d’information ‘vaccin Covid’ leur a bien été adressé le 28 et le 29 décembre 2020 », reconnaît l’organisme.

Par ailleurs, la Cnam justifie que cette rémunération est « légitime », puisqu’il s’agit de « valoriser ce travail supplémentaire au service du bon suivi d’une campagne de vaccination sans précédent ». Ce point de vue est partagé par Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins libéraux (SML), qui remarque que la saisie des données « prend du temps, avec une moyenne de 5 minutes supplémentaires par patient ».

Le décret du 25 décembre détaille les données d’identification de la personne recueillies dans le fichier « Vaccin Covid » : nom, prénom, sexe, date de naissance, lieu de naissance, adresse postale, numéro de téléphone, adresse électronique, sans compter son « numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques ou, le cas échéant, code d’admission au bénéfice de l’aide médicale d’État sous la mention immatriculation ».

La Cnam assure que « ces données ne sont accessibles qu’aux professionnels de santé qui interviennent dans le processus de la vaccination d’un patient ».

Nouvel Horizon – La nouvelle mutation du Covid-19 inquiète


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ