Crise sanitaire : « On va demander à la population de choisir entre deux camps », estime Vincent Pavan

Par Epoch Times
6 mai 2021
Mis à jour: 10 mai 2021

Vincent Pavan est mathématicien, enseignant-chercheur à l’université d’Aix-Marseille. Sollicité par la défense dans le cadre d’une procédure judiciaire engagée à l’encontre de deux restaurateurs biarrots par le procureur de la République de Bayonne, il a revu le premier volet de l’étude Comcor, qui porte sur les lieux et les circonstances de contamination au virus Sars-COV-2.

Une étude épidémiologique coordonnée par le professeur Arnaud Fontanet, membre de l’Institut Pasteur et du Conseil scientifique, et menée en partenariat avec la Caisse nationale d’assurance Maladie (Cnam), Santé Publique France et l’institut de sondage Ipsos.

Cette étude a notamment été citée par Jean Castex au mois de décembre 2020 pour justifier le maintien de la fermeture des cafés et des restaurants décidée à la fin du mois d’octobre, dans le cadre du deuxième confinement.

La méthodologie retenue pour réaliser l’étude ComCor est-elle fiable ? Comment fonctionne le Conseil scientifique ? Quel regard peut-on porter sur la somme de chiffres et de statistiques produits depuis le début de l’épidémie ?

Esprits de Liberté a rencontré Vincent Pavan pour répondre à ces questions.

Retrouvez-nous sur :

Web : https://fr.theepochtimes.com/

YouMaker : https://youmaker.com/EpochTimesFrance

Twitter : https://twitter.com/EpochTimesFR

Facebook : https://www.facebook.com/EpochTimesParis

Instagram : https://www.instagram.com/epoch_times_france

Odysee : https://odysee.com/@EpochTimesFrance

Rumble : https://rumble.com/c/EpochTimesFrance

Telegram : https://t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ