Le Danemark achète les 4 derniers éléphants de cirque du pays pour les aider à prendre une retraite anticipée

Par Lori C. Summers
29 octobre 2019 Mis à jour: 29 octobre 2019

Le Danemark a rejoint les rangs des autres pays qui mettent en œuvre des mesures visant à interdire l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques. Dans un geste inattendu, le gouvernement danois a décidé de payer 1,6 million de dollars pour acheter les derniers éléphants de cirque restants afin que les animaux puissent profiter d’une retraite.

Selon un reportage d’AP News, le pays comptait quatre éléphants qui vivaient encore et se produisaient dans des cirques. Ramboline, Lara, Djunga et Jenny ont été achetés par le gouvernement en septembre 2019 comme première étape vers l’interdiction totale de l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques plus tard dans l’année.

Le spectacle d’éléphants de James Puydebois lors de la création de « Tierisch gut » au Cirque Krone le 25 décembre 2016, à Munich, Allemagne. (©Getty Images | Hannes Magerstaedt)

L’un des éléphants, Ramboline, vivait à Cirkus Trapez, où il entretenait une longue amitié avec un chameau nommé Ali. Extraordinairement, les autorités danoises, lorsqu’elles en ont eu connaissance, ont décidé d’acheter aussi le chameau. « Nous avons reçu des informations importantes selon lesquelles il serait erroné de séparer Ramboline et Ali. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’acquérir aussi Ali », a déclaré le Premier ministre danois Mette Frederiksen lors d’une réunion parlementaire, selon Home World News.

Par contre, les trois autres mammifères appartenaient à Circus Arena. Benny Berdino, le directeur de ce cirque, a dit qu’il était « triste de leur dire au revoir », selon AP News. Cependant, il a exprimé sa joie de savoir que les éléphants seraient heureux dans leur retraite.

Les quatre ont été placés sous les soins de la Protection Animale Danemark en attendant qu’on leur trouve un endroit convenable où ils pourront vivre le reste de leur vie. « Les éléphants seront envoyés dans l’établissement qui peut leur offrir le plus haut niveau de bien-être », a expliqué le ministère, sur le site du quotidien indonésien The Jakarta Post.

TOPSHOT – Des pompiers locaux pulvérisent de l’eau pour refroidir les éléphants du cirque Arene en raison des températures élevées du 2 août 2018, à Gilleleje, au Danemark. (©Getty Images | MADS CLAUS RASMUSSEN/AFP)

Il n’a pas fallu longtemps pour trouver une nouvelle maison aux quatre étoiles de cirque à la retraite. Selon le site de la protection animale danoise, les mammifères doivent rester sous leurs soins pendant six à huit mois jusqu’à ce qu’un espace spécial pour éléphants soit construit pour eux au Knuthenborg Safari Park, situé dans le sud-est du Danemark.

En mai 2019, le gouvernement britannique a interdit l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques itinérants. « Les cirques itinérants ne sont pas pour les animaux sauvages au XXIe siècle, et je suis heureux que cette loi mette fin à cette pratique pour de bon », a déclaré le secrétaire à l’Environnement, Michael Gove, sur le site Web du gouvernement.

Illustration – Shutterstock | Oriol Querol

De même, un projet de loi fédéral sur le cirque a été présenté à la Chambre des représentants des États-Unis. Le projet de loi, s’il est adopté, interdira aux cirques itinérants d’utiliser des animaux exotiques et sauvages dans leurs spectacles.

Un effort supplémentaire pour protéger l’espèce a été décidé en août 2019 lors d’une conférence mondiale appelée la Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction (CITES). C’est au cours de cette réunion que 87 pays ont voté en faveur de l’interdiction du commerce des bébés éléphants sauvages et de leur vente aux cirques et zoos, selon les reportages de la BBC News.

Jana Mandana et James Puydebois présentent les éléphants lors de la première de « Celebration » du Cirque Krone le 7 avril 2011 à Munich, en Allemagne. (©Getty Images | Hannes Magerstaedt)

Cependant, le manque de créatures exotiques en direct dans les spectacles ne signifie pas nécessairement moins de divertissement pour le public. C’est ce qu’un cirque allemand a montré en juin 2019, lorsqu’il est devenu le premier au monde à utiliser des hologrammes animaux dans le cadre de ses émissions, selon un article de la BBC.

On dit que les éléphants sont des mammifères très sensibles et intelligents. L’année 2019 semble en effet avoir été l’année où un plus grand nombre de pays ont entrepris de mettre fin à la cruauté pour le divertissement et de protéger ces créatures sauvages.

RECOMMANDÉ