La danse classique chinoise : un processus d’amélioration de soi pour atteindre la beauté intérieure

Par Annie Wu
7 septembre 2021
Mis à jour: 7 septembre 2021

En grandissant, Sunni Zhou a souvent assisté à des spectacles de danse avec ses parents, qui l’emmenaient voir du ballet, du hip-hop et d’autres styles de danse.

Mais lorsqu’elle a assisté à un spectacle de Shen Yun Performing Arts, la première compagnie de danse classique chinoise au monde, elle a été immédiatement séduite.

Basée à New York, la compagnie a pour mission de faire revivre les 5 000 ans de civilisation chinoise par la danse et la musique. La danse classique chinoise, en particulier, a une histoire riche, qui remonte aux cours impériales et aux anciennes pièces de théâtre de la Chine.

« J’ai senti que leur danse était vraiment différente [des autres types de danse]. J’ai été émue par elles et j’ai voulu mieux comprendre ce qu’était la danse classique chinoise », a dit Zhou lors d’une récente entrevue.

La danseuse Sunni Zhou (Edward Dye)

Lorsqu’elle avait 8 ans, ses parents lui ont organisé des cours de danse amateurs. À 15 ans, elle a été acceptée à l’académie des arts Fei Tian, dans le nord de l’État de New York, pour s’entraîner avec les meilleurs artistes du domaine. Après environ deux ans, Zhou a commencé à se produire avec Shen Yun.

Le week-end dernier, elle devait mettre ses compétences à l’épreuve lors du 9e concours international de danse classique chinoise NTD, où elle devait interpréter une pièce qui, selon elle, traduit l’innocence et la féminité d’une jeune fille. Elle devait interpréter le rôle d’une jeune fille qui s’évade pour aller jouer dans un jardin de fleurs au cœur du printemps.

Selon Zhou, le défi consiste à exprimer les sentiments intérieurs d’un personnage.

« Au début, je pensais que tant que la technique est bien faite, c’est bien. Mais ce n’est pas suffisant », a-t-elle déclaré. « Vous devez incarner le personnage que vous représentez. Vous devez vous imaginer que vous êtes elle. »

Elle a expliqué que la beauté de la danse classique chinoise réside dans le processus d’expression de ces sentiments à travers les transitions entre les mouvements. Mais pour affiner cette compétence, il faut de la patience et s’élever spirituellement.

« Vous devez vraiment utiliser votre cœur pour le trouver. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire avec force. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire en un certain temps… il faut constamment y penser », a-t-elle déclaré.

Zhou a expliqué qu’avant d’apprendre la danse classique chinoise, elle se considérait comme une personne égoïste, et qu’elle donnait des ordres à son jeune frère. Mais après avoir appris son métier, elle a réalisé que la danse ne consiste pas à se mettre en avant, mais à coopérer avec ses collègues danseurs pour représenter quelque chose de beau sur scène.

« En fin de compte, cela vous fait devenir une personne plus désintéressée et vous réalisez que beaucoup de choses que vous faites sont pour les autres. […] une fois que vous avez ce genre de cœur et cette sorte de moralité, tout ce que vous faites semble avoir un but », a-t-elle dit, ajoutant qu’en améliorant son caractère, elle est capable de s’élever dans ses compétences.

Sunni Zhou (Larry Dai)
(Edward Dye)
(Edward Dye)

Pour Zhou, la partie la plus gratifiante de la danse est de pouvoir émouvoir le public, tout comme le spectacle de Shen Yun l’a émue lorsqu’elle était enfant.

« Une fois que tout le spectacle est terminé, vous avez dit au public tout ce que vous vouliez dire, vous leur avez montré ce que vous vouliez montrer, toute la beauté derrière la danse, et ensuite vous voyez leurs visages souriants. Et parfois il y a des larmes, et vous avez vraiment l’impression que ce que vous avez fait était très significatif et très puissant », a-t-elle dit.

À propos du concours

Le concours de danse classique chinoise s’inscrit dans une série d’événements culturels et artistiques internationaux visant à promouvoir la culture traditionnelle. En Chine, cette culture a été pratiquement détruite par le Parti communiste chinois au cours des dernières décennies. Ces événements sont organisés par la chaîne de télévision NTD.

La danse classique chinoise est une forme de danse expressive enracinée dans 5 000 ans de culture traditionnelle chinoise. Selon les organisateurs, le concours vise à favoriser les échanges culturels et à promouvoir l’art traditionnel authentique de la danse classique chinoise. Les critères de jugement seront axés sur le maintien, la forme et les techniques qui sont caractéristiques de la danse classique chinoise.

Le concours se déroulera au Centre des arts de la scène de Sugar Loaf, dans l’État de New York, et réunira plus de 100 concurrents venus du monde entier.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ