Pas-de-Calais: pour des raisons de sécurité, les pompiers ne peuvent plus porter la barbe

Par Alexandre Roche-Nuit
11 février 2020 Mis à jour: 11 février 2020

Depuis le 28 janvier 2020, une note de service de la commission « Risques fumées incendies » du Pas-de-Calais demande aux pompiers de ne plus porter la barbe.

Réunie depuis plus d’un an, la commission « Risques fumées incendies » du Pas-de-Calais est arrivée à la conclusion qu’il fallait interdire la barbe afin de mieux conserver la santé de leurs sapeurs pompiers.

En effet, d’après le SDIS 62 : « Des travaux ont permis de confirmer la toxicité des fumées et des études ont montré que la barbe ne permettait pas de garantir l’étanchéité parfaite du masque de protection respirant et isolant. »

La barbe est donc, pour les 4500 pompiers volontaires et professionnels concernés, désormais interdite. À noter que pour le moment, le SDIS déclare être dans la prévention et l’information, mais qu’à terme il y aura des sanctions.

Le SDIS ajoute que seule « une moustache de taille réduite » reste autorisée.

Pour Gabriel Delhomez, président du syndicat majoritaire Autonomes, la mesure n’aura qu’un moindre impact car certaines casernes autorisent le port de cagoules sous les masques de protection, ce qui n’est pas dans les normes de protection des fabricants. Se raser la barbe ne corrige alors en rien ce problème.

Pour lui, d’autres préconisations plus urgentes pour la sécurité des agents, comme la procédure de lavage des tenues après interventions, devraient avoir la priorité. Priorité déjà adoptée dans d’autres pays comme la Belgique.

Cependant, Gabriel Delhomez reconnait que l’interdiction de la barbe reste une directive qui devrait être actée de tous.

RECOMMANDÉ