De façon hilarante, ce petit explique à son père pourquoi il ne veut pas se marier: «J’aurais peur!»

Par Louise Bevan
11 juillet 2020
Mis à jour: 11 juillet 2020

La vidéo d’un jeune garçon expliquant à son père pourquoi il ne veut pas se marier circule sur Internet, et les internautes l’adorent ; la logique du petit garçon est simplement cocasse.

Ce garçon du Massachusetts, aux États-Unis, est dans la cuisine avec son père et mange une pointe de pizza alors qu’il l’avise qu’il veut absolument « être papa » un jour, mais qu’il est effrayé à l’idée d’avoir à embrasser une fille à son mariage.

(Capture d’écran/Jukin Media)

Le père du petit commence la conversation en lui demandant : « Seras-tu un protecteur quand tu seras plus grand ? », ce à quoi son fils répond : « Peut-être. Mais pour les garçons, pas pour les filles. »

Lorsque le père réplique en demandant à son fils s’il sera un « protecteur » lorsqu’il se mariera, le garçon répond avec indignation. « Je ne vais certainement pas me marier », dit-il. « Je ne veux pas être marié. Tu plaisantes ? J’aurais peur ! »

(Capture d’écran/Jukin Media)

Le garçon, alors âgé de 4 ans, fait une pause en mangeant sa pointe avec un regard d’inquiétude sur son visage. Son père l’interroge de nouveau, et il s’avère que pour le pauvre enfant, il est tout à fait hors de question d’embrasser quelqu’un.

« Je ne veux pas embrasser personne », réfléchit le garçon. « S’ils m’embrassent, ils le font parfois avec de la bave […] certains enfants le font avec de la bave. Je n’aime pas ça ! »

« Mais je pensais que tu voulais être papa ? » insiste le père en dissimulant son rire. « Oui, mais… à quoi ça sert [de toute façon], des enfants ? », répond-il en s’éloignant, avant de retourner à sa pizza, à demi soulagé d’avoir réglé son dilemme en laissant tomber son rêve d’être père.

(Capture d’écran/Jukin Media)

De nombreux internautes tombés sur cette conversation hilarante ont laissé des commentaires sur Facebook, partageant leur amour pour ce petit garçon comique et ses rêveries matrimoniales.

« Il n’est pas sûr de ce qu’il veut. Il est drôle », a écrit un internaute. « J’aime son innocence », a ajouté un autre.

Tandis qu’une troisième a ajouté : « Il m’a rendue très heureuse. Il m’a fait tellement rire. Il est adorable ! »

(Capture d’écran/Jukin Media)

Il s’avère que ce petit bavard n’est pas le seul enfant à avoir des opinions fortes sur le mariage. Alors que les images divertissantes du jeune étaient virales, Good Housekeeping a demandé à 15 autres enfants ce qu’ils pensaient de la vie de couple, et leurs réponses ont été tout aussi touchantes que cocasses.

Lorsqu’on leur a demandé lorsqu’il était permis d’embrasser quelqu’un, Howard, alors âgé de 8 ans, a expliqué sa règle personnelle. « Si vous embrassez quelqu’un, alors vous devriez l’épouser et avoir des enfants avec [cette personne] », a-t-il déclaré. « C’est la bonne chose à faire. »

« La loi dit que vous devez avoir 18 ans, donc je ne voudrais pas avoir des problèmes avec cela », a ajouté Curt, âgé de 7 ans lors de la réponse.

Lorsqu’on lui a demandé comment on peut savoir si deux personnes sont mariées, Derrick, alors âgé de 8 ans, a répondu : « Vous devrez peut-être deviner, en observant si les parents semblent crier après les mêmes enfants. »

Kirsten pense que personne ne décide vraiment de celui qu’il va épouser avant d’être assez grand. « Dieu décide de tout cela, bien avant », se dit-elle, « et vous découvrirez plus tard avec qui vous êtes coincée. »

Alors qu’Anita, quant à elle, pense qu’il vaut mieux que les filles soient célibataires que les garçons. « Les garçons ont besoin de quelqu’un pour nettoyer après eux », pense-t-elle.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ