De graves inondations frappent Chongqing alors que les inondations dans le sud de la Chine font 106 morts ou disparus

Par Nicole Hao
5 juillet 2020
Mis à jour: 5 juillet 2020

La mégalopole de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, est la dernière région à avoir été touchée par des inondations, le sud du pays étant confronté aux pires inondations qu’il ait connues depuis des décennies.

Des semaines de fortes pluies ont semé la destruction dans 26 provinces, touchant 19 millions d’habitants. Au moins 106 personnes ont été confirmées mortes ou disparues.

Depuis le 1er juillet, Chongqing a été frappé par des pluies intenses qui ont touché 28 de ses 38 comtés, selon un rapport du 2 juillet du Quotidien du peuple chinois, géré par l’État. Les plus fortes pluies ont atteint 128 mm ce jour-là.

Les eaux de 116 rivières locales ont augmenté d’un à dix mètres. L’agence de presse d’État Xinhua a cité des responsables de la ville de Chongqing le 2 juillet dernier, qui ont déclaré que le niveau d’eau de 12 rivières est supérieur aux limites supérieures, ce qui signifie que les berges peuvent se rompre à tout moment.

Au moins une personne est morte et une autre est portée disparue, selon le rapport, ajoutant que près de 60 000 personnes ont été touchées par les inondations dans la ville.

Les autorités locales d’une région de Chongqing ont averti ceux qui vivent au quatrième étage ou en dessous dans des immeubles proches des rivières d’être prêts à évacuer.

« Le Bureau hydrologique de Chongqing nous a expliqué que les inondations de cette année sont très graves », a déclaré un fonctionnaire du quartier de Shanhuwan à Chongqing à l’édition chinoise du journal Epoch Times par téléphone le 2 juillet. Le fonctionnaire a précisé que des pluies intenses étaient prévues pour tout le mois à Chongqing.

« Les résidents qui vivent au quatrième étage et plus bas devraient commencer à se préparer à l’évacuation, pour qu’ils puissent s’échapper rapidement une fois que les inondations auront commencé », ont-ils ajouté.

Le fonctionnaire a déclaré que si le niveau des eaux à Shanhuwan atteint 180 mètres, il submergera le premier étage ; à 190 mètres, il inondera des zones plus élevées que le deuxième étage, donc les troisième et quatrième étages doivent également être sur leurs gardes.

Deux rivières traversent Chongqing, le Yangtsé et le Jialing. En 1981, lorsque le niveau d’eau des deux fleuves a atteint 193 mètres, 15 millions de personnes ont été touchées et 1,5 million ont perdu leur maison.

M. Liu, un résident du district de Qijiang à Chongqing, a déclaré à l’édition chinoise du journal Epoch Times le 2 juillet que le centre-ville du district avait été inondé la veille, et que le niveau d’eau de la rivière Qijiang avait augmenté de trois mètres.

« Le premier étage de nombreux bâtiments a été submergé par les eaux de crue », a déclaré M. Liu.

Glissement de terrain sur une autoroute

Une caméra de surveillance a filmé le moment où une coulée de boue a enseveli une autoroute à Chongqing le 1er juillet.

Le 2 juillet, le journal Epoch Times a appelé le centre de services de l’autoroute de Chongqing et a appris que l’autoroute était désormais fermée. « Les deux directions ont été enterrées », a déclaré l’opérateur. « La coulée de boue était très importante. »

Le 2 juillet, d’autres provinces du sud de la Chine, dont le Yunnan, le Sichuan, le Hubei et l’Anhui, ont également été touchées par des inondations. Le même jour, le ministère chinois des ressources en eau l’a annoncé : « Au 1er juillet à midi, le niveau d’eau de 304 rivières de Chine a dépassé les limites critiques. »

Selon le ministère, juillet et août sont des moments critiques pour contrôler les inondations.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ