De nombreux soignants sont infectés dans un grand hôpital de Wuhan, après avoir traité des patients atteints de coronavirus

Par Nicole Hao
24 février 2020
Mis à jour: 24 février 2020

Une femme en relation avec une source ayant connaissance de la situation dans un hôpital de la ville de Wuhan, l’épicentre du coronavirus, a récemment déclaré à l’édition chinoise du journal Epoch Times, que de nombreux soignants avaient été infectés après avoir traité des patients.

Sa source a fourni une liste de noms des personnes malades.

Jiang est originaire de Wuhan, la capitale de la province du Hubei. Sa famille est toujours là-bas, et connaît bien la situation à l’hôpital universitaire Renmin de Wuhan, appelé Hôpital général de Hubei.

Jiang vit actuellement hors de Chine. Il avait prévu de retourner à Wuhan le 24 janvier. Mais la veille, le 23 janvier, la Ville a annoncé un embargo, interdisant tout transport à l’intérieur et à l’extérieur de la ville. Jiang a dû annuler ses billets d’avion.

Jiang continue de communiquer avec sa famille à Wuhan.

La famille, qui a des liens avec l’hôpital universitaire Renmin de Wuhan, a confié à Jiang que plus de 500 membres du personnel médical et leurs proches qui vivent sur le campus de l’hôpital avaient été diagnostiqués avec le coronavirus.

Epidémie

Selon Jiang, l’épidémie de virus s’est produite sur deux campus de l’hôpital : le siège social, dans le district de Wuchang, et le campus de l’est à Optics Valley, dans le district de Hongshan.

« Sur le campus du siège, il y a des quartiers d’habitation, qui comptent une vingtaine de bâtiments résidentiels. C’est là que le personnel médical séjourne », a déclaré Jiang.

L’hôpital Renmin de l’université de Wuhan, l’un des meilleurs hôpitaux de la ville, a commencé à recevoir des patients atteints de coronavirus début janvier.

« Depuis la mi-janvier, l’ensemble du service de consultations externes de l’hôpital est rempli de patients en attente de traitement. Ils sont assis et couchés dans les couloirs et dans toutes les chambres », explique Jiang. « L’hôpital est comme une zone active de coronavirus, et le personnel médical ne peut pas garantir sa sécurité, malgré le port des combinaisons de protection, des lunettes, des masques, etc. »

Dans certains cas, le personnel médical a ensuite transmis la maladie aux membres de leur famille. Jiang a un ancien camarade de classe qui travaille à l’hôpital et vit sur le campus. « Les six membres de la famille de ma camarade de classe ont été infectés. »

Selon Jiang, le personnel médical diagnostiqué et les membres de leur famille sont traités aux cinq derniers étages du bâtiment d’ophtalmologie de l’hôpital et dans tout le bâtiment de chirurgie.

Jiang d’ajouter que les autorités ont sous-estimé le nombre d’infections et de décès, car sa famille et ses amis lui ont dit que de nombreuses personnes sont mortes dans les zones résidentielles voisines.

Une situation difficile

Jiang a également déclaré que plus de 1 500 membres du personnel médical travaillent au siège.

Mais depuis l’éclatement de l’épidémie, l’hôpital a fermé la majorité des services non liés aux virus. Tout le personnel des services de cardiologie et d’inhalothérapie travaille à traiter les patients atteints de virus.

Mais « dans la mesure où autant de soignants ont été infectés [au cours des dernières semaines], le personnel médical de l’hôpital de l’université du Sichuan en Chine occidentale et des hôpitaux de la ville de Xiangtan dans la province du Hunan, ont été envoyés en renfort à notre hôpital, afin de continuer le traitement des patients », a déclaré Jiang.

RECOMMANDÉ