De nouveaux géoglyphes découverts près des lignes de Nazca au Pérou

29 mai 2018
Mis à jour: 29 mai 2018

Des archéologues utilisant des drones ont découvert plus de 25 géoglyphes gravés dans une bande de désert côtier dans le sud du Pérou, près des lignes de Nazca, a déclaré lundi (28 mai) un responsable du ministère de la culture.

La plupart des géoglyphes nouvellement découverts, qui comprennent des figures d’un épaulard et d’une femme dansante, semblent avoir été réalisés par la culture Paracas, il y a déjà plus de 2 000 ans, des centaines d’années avant que le peuple Nazca ne crée des dessins géants similaires à proximité, selon Johny Isla, un archéologue qui dirige les efforts de conservation du ministère de la culture dans la région.

Vingt-cinq autres géoglyphes qui avaient déjà été repérés par les résidents locaux ont également été cartographiés avec des drones, a dit M. Isla.
Les drones « nous ont permis d’élargir notre documentation et de découvrir de nouveaux groupes de figures », a déclaré Isla lors d’une visite des géoglyphes de la province de Palpa.

Mais à la différence des lignes Nazca, dont la plupart ne peuvent être vues qu’en volant au-dessus d’elles, beaucoup des lignes Palpa ont été sculptées dans les collines et peuvent être vues du sol, a déclaré le ministère péruvien de la culture dans une déclaration.

Les géoglyphes créés par les cultures Nazca et Paracas rappellent de façon frappante la riche histoire précolombienne du Pérou et sont considérés comme des énigmes archéologiques, personne ne sachant avec certitude pourquoi ils ont été dessinés.

En 2014, le groupe environnemental Greenpeace s’est excusé auprès du Pérou pour avoir mis en scène une photo afin de protester contre les carburants fossiles sur le site du géoglyphe d’un colibri de Nazca, ce qui selon les représentants du gouvernement l’a endommagé en conséquence.

M. Isla a déclaré que l’incident de Greenpeace a incité le ministère de la Culture à redoubler d’efforts pour protéger les sites archéologiques de la région, permettant de faire de nouvelles découvertes.

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ