De nouvelles lois visant à mettre fin à l’élevage de chiots seront introduites au Royaume-Uni

24 août 2018
Mis à jour: 5 avril 2019

De nouvelles lois sont établies pour sévir contre l’élevage de chiots et de chatons au Royaume-Uni. La vente de chiots et de chatons de moins de 6 mois est interdite dans les animaleries, chez les marchands en ligne et autres vendeurs commerciaux.

Le ministre de l’Environnement Michael Groves a fait l’éloge de l’interdiction qui vise à mettre un terme aux horribles conditions d’élevage canin de certains vendeurs.

« Nous allons éliminer l’élevage de chiots », a déclaré M. Groves dans un discours. « Nous veillerons à ce que les ventes de chatons et de chiots par des tiers prennent fin. »

« Beaucoup trop d’animaux de compagnie que les gens, avec la meilleure volonté du monde, apportent dans leurs foyers ont été élevés dans des conditions sordides, dans des circonstances de douleur, de souffrance et de misère qui ne devraient jamais être infligées à un être vivant. »

Nature Watch Foundation

L’objectif de cette nouvelle législation est d’aider les acheteurs à déterminer d’où vient l’animal, les conditions dans lesquelles il a été élevé et les conditions de vie de la mère.

Groves a dit à Sky News : « Ce que nous voulons faire, c’est nous assurer que quiconque a un animal de compagnie saura que ce chiot a été élevé dans les bonnes circonstances. »

« Cela signifie que nous cherchons à interdire la vente par des tiers et à dire que vous ne pouvez acheter un chiot qu’auprès d’un éleveur légitime, quelqu’un que vous pouvez visiter, que vous pouvez voir ce chiot aux côtés de sa mère afin que vous sachiez que l’animal a été élevé dans un environnement bienveillant. »

Nature Watch Foundation

La loi fait suite à une campagne de neuf ans appelée « Lucy’s Law », dirigée par Dr Marc Abraham, un vétérinaire de l’organisation Pup Aid.

« Pendant des années, les éleveurs irresponsables au Royaume-Uni et à l’étranger – les éleveurs de chiots – ont toujours eu recours à des tiers pour se tenir à l’abri du public acheteur », a déclaré M. Abraham.

« En interdisant les vendeurs tiers, la loi Lucy’s Law fera en sorte que tous les éleveurs soient responsables, ce qui en fera la première étape importante dans la lutte contre la cruauté dans les élevages de chiots. »

M. Abraham a commencé Pup Aid après avoir entendu l’histoire d’un épagneul King Charles nommé Lucy qui a été utilisé comme « chienne reproductrice » dans des conditions épouvantables pendant 5 ans et qui a été sauvé en 2013.

« Alors vous voulez un chiot ? Près d’un million de chiots sont achetés chaque année au Royaume-Uni. Notre peuple est vraiment amoureux des chiens ! Mais d’où tous ces chiots proviennent-ils ? » / Nature Watch Foundation

La demande de chiots est beaucoup plus importante que l’offre des éleveurs éthiques au Royaume-Uni. Entre-temps, de nouveaux règlements pourraient rendre l’exploitation de ces éleveurs plus difficile.

La Pet Industry Federation, qui représente plus de 2 000 entreprises d’animaux de compagnie au Royaume-Uni, a déclaré à Sky News : « La nouvelle réglementation sur l’octroi de licences pour les activités animales, qui couvre l’élevage de chiens et la vente d’animaux de compagnie, relèvera la barre pour les entreprises qui participent à ces activités. »

« Nous craignons que si une interdiction pure et simple des ventes à des tiers est imposée sans que les nouveaux règlements soient établis, cela puisse mener à la clandestinité des ventes. »

Version originale

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

Maman chien veille avec amour sur ses chiots prématurés
et elle a l’air de vraiment se soucier de leur bien-être

RECOMMANDÉ