Les débris d’une fusée chinoise « hors de contrôle » vont tomber sur Terre d’un jour à l’autre

Par Nathalie Dieul
6 mai 2021
Mis à jour: 10 mai 2021

À la suite d’une négligence de la Chine, les débris de la fusée chinoise Longue Marche 5B, lancée le 29 avril dernier, s’apprêtent à retomber sur Terre, à un endroit inconnu, aux alentours du 10 mai. Toutefois, les risques qu’ils vous tombent sur la tête sont minimes.

L’étage principale de la fusée, mesurant 5 mètres de diamètre et plus de 30 mètres de longueur, pour un poids de près de 21 tonnes, se trouve actuellement en orbite à 270 kilomètres de notre planète. Il se déplace à une vitesse de 27 790 km/h et va retomber sur Terre, détaille Le Parisien.

Dès le lendemain du lancement de l’engin Longue Marche 5B, aussi appelé CZ-5B, le site Space News prévenait qu’il y avait un problème avec ces débris hors de contrôle : « Ce sera l’un des plus gros atterrissages de débris non contrôlé, et ils pourraient potentiellement tomber dans une zone habitée. »

La seule certitude que l’on ait, c’est que ces morceaux de fusée vont s’écraser au sol aux alentours du 10 mai, à un ou deux jours près, rapporte CNews. Toutefois, il est impossible de prédire à quel endroit. Cela pourrait être entre l’État de New-York et la Nouvelle-Zélande.

Si ces nouvelles sont inquiétantes, les risques que ces débris touchent quelqu’un sont toutefois minimes. L’océan couvrant 71 % de la planète, il y a de fortes probabilités qu’ils tombent dans l’eau, rassure Jonathan McDowell, astrophysicien à l’université de Harvard.

« Le plus grave, précise Jonathan McDowell, c’est la négligence de la Chine. Comment peut-on délibérément laisser des engins de plus de dix tonnes tomber du ciel sans supervision ? »

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la Chine fait preuve d’une telle négligence. Il y a tout juste un an, des restes de la partie centrale d’une autre fusée chinoise Longue Marche 5B se sont écrasés sur plusieurs bâtiments en Côte d’Ivoire et les ont abîmés.

Même si la majorité des débris s’était désintégrée avant de toucher le sol, « il restait ces énormes morceaux de métal qui ont fini par terre. Nous sommes très chanceux que personne n’ait été blessé », a déclaré l’astrophysicien au Guardian.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ