Décès de George Floyd: le policier impliqué avait déjà fait l’objet de 18 signalements

Par Léonard Plantain
3 juin 2020
Mis à jour: 3 juin 2020

L’enquête sur le policier incriminé dans la mort de l’afro-américain George Floyd a révélé qu’il avait déjà fait l’objet de 18 plaintes en interne.

Plus d’une semaine après la mort George Floyd, de nouvelles révélations en provenance des médias américains ont été révélées, relate RTL.

Pour rappel, George Floyd, un Afro-Américain âgé de 46 ans, est décédé après qu’un policier s’est agenouillé sur son cou pendant plus de huit minutes lors de son arrestation. Ce policier, âgé de 44 ans et du nom Derek Chauvin, a été licencié le lendemain, arrêté vendredi et inculpé d’homicide involontaire.

D’après CNN, cet officier de police de Minneapolis avait déjà fait l’objet de 18 plaintes par le passé « concernant des affaires internes ». Aucune précision supplémentaire n’a été donnée.

Mais selon le quotidien Star Tribune, Derek Chauvin avait déjà été impliqué dans des fusillades lors de ses interventions, notamment en 2008, où il aurait « tiré et blessé Ira Latrell Toles », un jeune Afro-Américain, « lors d’un appel pour agression domestique ».

De son côté, le média CBS Minnesota a dévoilé que Derek Chauvin aurait également fait partie d’une intervention en 2011, où un homme avait été blessé par balle au torse. Le groupe d’intervention comprenait Derek Chauvin et 4 autres agents.

À la suite de cela, le chef de la police de Minneapolis avait déclaré que les officiers impliqués avaient agi « de manière appropriée et courageuse », mais face aux derniers événements, le caractère professionnel de Derek Chauvin est grandement remis en doute.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ