Décès du comédien Jacques Frantz, voix française de Robert De Niro et Mel Gibson

Par Epoch Times avec AFP
17 mars 2021
Mis à jour: 3 avril 2021

Le comédien Jacques Frantz est décédé « d’une maladie fulgurante » le 17 mars à l’âge de 73 ans, a annoncé sa fille dans un communiqué.

Il était une figure du doublage, pour avoir notamment prêté sa voix rauque et chaude en français à Robert de Niro, dans 67 films, dont les plus grands classiques de Martin Scorsese, depuis « Mean Streets » en 1973 jusqu’à « The Irishman » en 2019, en passant par « Les Affranchis ».

Il a également doublé d’autres stars hollywoodiennes comme Mel Gibson (à 34 reprises, notamment dans « L’arme fatale », John Goodman, Nick Nolte, et Steve Martin… D’autres générations ont été bercées par sa voix dans de nombreux films d’animation « Arthur et les Minimoys », « Monstres et Cie ».

À l’affiche d’une trentaine de pièces

Jacques Frantz avait débuté au théâtre en 1969 avec « Roméo et Juliette » et a été à l’affiche d’une trentaine de pièces. Cet ancien élève du Conservatoire d’art dramatique a également mené une carrière au cinéma, dans une trentaine de films chez Claude Chabrol, Gérard Oury ou Claude Zidi.

« Le bel humain et bel artiste qu’il était… Tu vas me manquer mon Jacques », a écrit sur Instagram l’acteur Jean Dujardin.

« C’était un géant du doublage, mais avant tout un super comédien », a précisé Rémi Caremel, spécialiste du doublage de films.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ