Déchiffrez les 7 sortes de pleurs de votre bébé, découvrez ce qu’il essaie de vous dire

Par Epoch Times
16 mai 2020
Mis à jour: 16 mai 2020

Bien avant qu’un bébé n’apprenne à parler, il pleure afin de communiquer ses besoins et ses désirs. Ses pleurs peuvent souvent signifier qu’il a faim, qu’il est fatigué ou mal à l’aise, le nourrisson pleure pour attirer votre attention.

Cependant, en tant que nouveau parent, comment savoir pourquoi votre bébé pleure ? Il est certain qu’il peut être frustrant et difficile au début de comprendre ce qui peut causer un malaise au petit. De nombreux parents seraient d’accord à dire que les pleurs d’un bébé suffisent à leur briser le cœur.

(Illustration – Ben_Kerckx/Pixabay)

Mais ne vous inquiétez pas. Selon les experts, il existe des faits incroyables sur les pleurs de votre bébé qui vous permettent de comprendre ce dont il a réellement besoin. Nombreux sont ceux qui ne savent pas que chaque type de pleurs, qu’il s’agisse de gémissements, de pleurnicheries ou de cris, a une signification. Elizabeth Pantley, auteur de Gentle Baby Care, a écrit sur son site web dans un article intitulé How Do I Calm My Crying Baby? (Comment calmer les pleurs de mon bébé ?) : « Avec le temps, vous reconnaîtrez certains pleurs comme s’il s’agissait de mots prononcés. »

(Illustration – Cora Mueller/Shutterstock)

Voici quelques moyens de déchiffrer les raisons pour lesquelles votre bébé pleure et les indices cachés derrière :

1. Un cri d’appel

Un bébé qui a été seul pendant un certain temps pleurera sans arrêt pendant 5 à 6 secondes. Ensuite, il s’arrête pendant 20 secondes, en attendant d’être pris en charge. Ce cycle se répétera jusqu’à ce qu’il attire l’attention de ses parents et qu’ils réagissent.

2. Pleurs causés par la faim

Selon l’éducatrice Catherine Watson Genna, comme le rapporte Today’s parent, cela peut commencer par des pleurs continus, rythmés et graves, les pleurs deviennent même hystériques si le bébé n’est pas nourri. Le bébé peut aussi tourner la tête plusieurs fois, faire des claquements avec sa bouche, serrer les poings ou mettre les doigts dans sa bouche.

(Illustration – leungchopan/Shutterstock)

3. Pleurs causés par la douleur

Les cris seront soudains, forts et perçants, ou constants et monotones. Parfois, ils deviennent hystériques lorsque la douleur s’intensifie. Le bébé peut également s’arrêter pour reprendre son souffle après de longs pleurs, explique Mme Pantley sur son site web.

4. Pleurs causés par la maladie

Dans cette situation, un bébé gémit doucement. Les pleurs seront également monotones, mais contrairement aux pleurs de douleur, c’est comme un gémissement, note Mme Pantley. Comme le bébé est malade, il est généralement trop faible et n’a pas l’énergie nécessaire pour faire des bruits forts. Cependant, cela signifie que le bébé doit être amené chez un professionnel de la santé ou que vous devez vérifier sa température.

(Illustration – FamVeld/Shutterstock)

5. Pleurs par la fatigue

Mme Pantley note que si un bébé est fatigué et ne peut pas s’endormir, il montrera moins d’intérêt et d’activité et aura le regard « vitreux ». De plus, il commencera à bâiller. Ces signes évidents montrent qu’il a vraiment envie de s’endormir.

6. Pleurs causés par l’inconfort

Lorsqu’un bébé est mal à l’aise pour des raisons telles qu’une couche souillée ou qu’il a trop chaud, ou qu’il a mal au ventre, il essaie de se tortiller ou de se cambrer en pleurant pour indiquer qu’il est mal à l’aise. Mme Pantley souligne qu’une fois que les parents le remarquent, ils doivent prendre les mesures nécessaires pour trouver la source de la détresse et la résoudre.

(Illustration – shutt2016/Shutterstock)

7. Pleurs causés par les coliques

À ce moment, le bébé est inconsolable et il pleure intensément pendant longtemps chaque jour. Les pleurs durent plusieurs heures par jour et se produisent généralement à la même heure chaque jour. Heureusement, les bébés se débarrassent généralement de leurs coliques à l’âge de 4-5 mois, selon Mme Pantley.

(Illustration – BEZ_Alisa/Shutterstock)

Des études de Priscilla Dunstan, experte en parentalité reconnue internationalement, indiquent que les bébés (jusqu’à 3-4 mois) de toute race, couleur et culture produisent cinq sons de base juste avant de pleurer.

Les bébés font :

  1. Le son « Neh » lorsqu’ils ont faim.
  2. Le son « Eh » lorsqu’ils vont roter.
  3. Le son « Owh » lorsqu’ils sont fatigués ou s’endorment.
  4. Le son « Heh » lorsqu’ils se sentent mal à l’aise.
  5. Le son « Eairh » lorsqu’ils ont des gaz dans le ventre.

 

(Illustration – Oksana Kuzmina/Shutterstock)

Outre le décodage des pleurs de votre bébé, vous pouvez discerner ce qu’il veut vraiment en évaluant la situation qui l’entoure.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ