Découverte de la présence du champignon à l’aspect étrange nommé « chaudron de sorcières » dans une forêt du Nouveau-Brunswick

Par Jenni Julander
8 décembre 2020
Mis à jour: 8 décembre 2020

Une espèce de champignon d’apparence macabre a été aperçue dans la forêt du Nouveau-Brunswick au Canada. Et à en juger par son apparence, il semblerait qu’une personne ait égaré ses décorations d’Halloween dans les bois.

Sarcosoma globosum, une espèce de champignon ressemblant à un « chaudron de sorcières », est une espèce menacée d’Europe, et cette dernière découverte n’est que la deuxième dans la région.

Ce champignon, qui porte bien son nom, ressemble en fait à un chaudron de sorcières, avec son bol arrondi, mat et sombre et une ouverture en haut avec un rebord, rempli d’une sorte de substance gluante scintillante.

(Staffan Kyrk/CC BY 3.0)
(Mindaugas Gaspa/Shutterstock)

Après s’être rendu au Nouveau-Brunswick pour y prélever un échantillon, Alfred Justo, expert en champignons et mycologue du musée du Nouveau-Brunswick à Saint John, a confirmé que la trouvaille était bien un chaudron de sorcières.

« C’est toujours passionnant de trouver une espèce qui n’est pas commune », a-t-il déclaré à la CBC. « Surtout dans ce cas, une espèce comme celle-ci, son aspect est très particulier. »

Le musée du Nouveau-Brunswick a partagé des photos de ces champignons sur Facebook, déclarant qu’ils espéraient que la découverte augmenterait les connaissances scientifiques sur ce champignon étrange et mystérieux.

(Mindaugas Gaspa/Shutterstock)

« Cette dernière collecte permettra d’approfondir nos connaissances sur la biologie de cette espèce potentiellement rare », a écrit le musée le 20 mai. « Un grand merci à la famille McIntosh et à Aaron Dowding du Nature Trust of New Brunswick pour nous avoir alerté de la présence de cette espèce et nous avoir permis de faire une telle récolte. »

Selon Alfred Justo, cette découverte apporte de l’espoir à une espèce que les scientifiques craignent de voir disparaître du monde.

« On s’inquiète du fait que les populations de ces champignons sont en déclin depuis quelques années », a-t-il déclaré. « En général, nous en savons si peu sur la répartition de l’espèce et sur sa fréquence que toute nouvelle découverte nous permettra d’en savoir un peu plus. »

(Alexandra Kovaleva/Shutterstock)
(ressormat/Shutterstock)

Cette découverte survient quelques mois seulement après la découverte d’un chaudron de sorcières en Lettonie, où l’on pensait auparavant que l’espèce était éteinte.

« Le chaudron de sorcières est communément trouvé dans les forêts d’épicéas et se trouve souvent près des rivières et des ruisseaux », a expliqué M. Justo. « Dans ce cas particulier, il n’y avait pas de rivière ou de ruisseau à proximité, mais il y avait beaucoup d’épicéas dans la région. »

On dit aussi que le champignon aime les hivers chauds et qu’on le trouve le plus souvent au début du printemps, lorsque la neige fond pour la première fois.

Nouvel Horizon – Covid-19 : un crime contre l’humanité

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ