Découverte d’un squelette d’hominidé vieux de 3,6 millions d’années

28 juillet 2010
Mis à jour: 26 octobre 2015

Une partie de squelette d’un hominidé, vieux de 3,6 millions d’années, a été découvert par l’équipe internationale dirigée par le Dr Yohannes Haile-Selassie, conservateur du Musée d’histoire naturelle de Cleveland et directeur du département d’anthropologie physique. L’hominidé, surnommé « Kadanuumuu » par les chercheurs (qui signifie «grand homme»), semblerait appartenir à l’espèce Australopithecus afarensis, c’est-à-dire la même espèce que le squelette appelé Lucy, découvert en 1974. Kadanuumuu a cependant vécu 400 000 ans avant Lucy, et il est bien plus grand. Alors que Lucy mesurait à peine plus d’un mètre, lui mesure entre 1,5 et 1,6 m.

Le spécimen de Kadanuumuu comprend la clavicule la plus complète et l’une des omoplates les plus complètes de l’histoire des fossiles humains, ainsi qu’une partie importante de cage thoracique. Cette découverte montre que la marche debout est apparue bien plus tôt que ce que l’on pensait jusqu’alors.

« Cet individu était entièrement bipède et avait la capacité de marcher presque comme les humains modernes, » a expliqué Haile-Selassie dans un article de presse. Grâce à cette découverte, nous pouvons désormais affirmer avec certitude que ‘Lucy’ et ses proches étaient presque aussi aptes à la marche sur deux jambes que nous le sommes. Kadanuumuu et Lucy sont les seuls squelettes de l’espèce Australopithecus afarensis.

« Le nouveau spécimen présente une cage thoracique plus complète et une omoplate presque complète, ce qui nous en apprendra davantage sur la forme corporelle de l’Australopithecus afarensis, bien plus que Lucy à elle seule, » a affirmé le Dr C. Owen Lovejoy, professeur à l’Université du Kent. Il aura fallu cinq années complètes à l’équipe de recherche pour déterrer entièrement Kadanuumuu après avoir découvert un os de l’avant-bras en 2005. La première analyse de Kadanuumuu a été publiée dans l’édition en ligne des « Proceedings of the National Academy of Sciences »la semaine du 21 juin.

Visionner l’entretien avec le Dr Haile-Selassie : http://tiny.cc/ms30x

 

RECOMMANDÉ