Elle découvre que le chien qu’elle a acheté a été maltraité – ses agresseurs finissent en prison

Par La Gran Epoca
6 septembre 2019 Mis à jour: 6 septembre 2019

Pour une mère de famille, le moment où elle a décidé d’acopter un chien pour sa famille a été un moment très heureux. Mais sa joie a vite disparu quand elle a senti une odeur putride provenant de l’animal. Découvrant la cause de l’odeur, elle a rapidement appelé la police.

En 2016, Kelly Benzel, de la ville de Fond du Lac, dans le Wisconsin aux États-Unis, cherchait à acheter un chien comme cadeau de Noël à sa famille. Quand elle a vu une annonce sur les réseaux sociaux présentant Rocco, un chien blanc croisé pit-bull, elle a su que ce serait l’animal de compagnie idéal pour sa famille.

« Ça m’a brisé le cœur parce que c’est un chien blanc et qu’il avait l’air très sale ; de toute évidence, il ne semblait recevoir aucun soin », a raconté Mme Benzel à Delaware Online.

Mais quand Kelly est rentrée chez elle après avoir acheté le chien, elle a remarqué une odeur désagréable provenant de Rocco. Lorsqu’elle a soigneusement examiné son animal, elle a été horrifiée de découvrir que le harnais de Rocco cachait quelque chose d’inquiétant : une blessure infectée, longue de 15 cm et profonde de près de 4 cm.

Elle s’est rapidement rendue dans une clinique vétérinaire pour faire soigner l’animal, puis elle a appelé la police.

Voilà comment elle explique pourquoi elle a appelé la police : « Je veux simplement que justice soit faite pour Rocco. Ce genre de comportement ne devrait pas rester impuni. »

Le vétérinaire qui s’est occupé de Rocco a déclaré à la police que la blessure de l’animal provenait de son harnais, qui n’avait probablement pas été enlevé depuis plusieurs mois, même si le chien avait grandi.

Selon le journal Fond du Lac Reporter, les anciens propriétaires Amy Shaw et Daniel Eisenach ont été accusés de mauvais traitements envers les animaux, tandis qu’Amanda Muellenbach, la personne qui a publié l’annonce, a été accusée de couvrir et d’aider un criminel. Chacun d’eux a dû payer une caution d’environ 1 350 euros.

Mme Mullenbach et les deux anciens propriétaires avaient proposé à Kelly de payer les frais médicaux de Rocco si elle n’appelait pas la police. Amy Shaw et Daniel Eisenach ont déclaré à la police qu’ils ne pouvaient pas enlever le harnais parce qu’ils n’arrivaient pas à rattraper Rocco dans leur cour, selon le Fond du Lac Reporter.

Un ami de Kelly a créé une collecte de fonds GoFundMe pour payer les frais médicaux de Rocco.

Le 20 octobre 2017, Amanda Mullenbach a été condamnée à deux ans de sursis et à deux jours de prison. Les anciens propriétaires, de leur côté, ont été condamnés à deux ans de sursis, en plus d’une peine de cinq jours de prison pour Amy Shaw et de 30 jours de prison pour Daniel Eisenach.

« Parfois, l’accusé est condamné à une peine de prison et parfois non », a expliqué Eric Toney, procureur du comté de Fond du Lac. « Dans cette affaire, tous les accusés impliqués ont été condamnés à une peine de prison ferme. L’État a recommandé de 15 à 30 jours [de prison] pour chacun d’entre eux, mais le tribunal a examiné chaque cas individuellement afin de déterminer ce qui était approprié. »

De son côté, Kelly, était heureuse de voir que ceux qui avaient maltraité son chien ont été condamnés. « Mais peu importe, en fin de compte, j’ai gagné, parce que j’ai Rocco dans ma vie. Il est en sécurité, au chaud, soigné et très aimé », affirme-t-elle.

Bien que Rocco ait eu un début de vie très difficile, il est chanceux d’avoir rencontré sa nouvelle propriétaire, qui l’aime sans aucun doute énormément.

RECOMMANDÉ