Il découvre l’alliance d’un soldat de la Première Guerre mondiale et retrouve ses descendants

Par Léonard Plantain
14 septembre 2021
Mis à jour: 14 septembre 2021

Dans les champs d’Oberlarg (Haut-Rhin), en mars 2020, un chercheur de métaux a découvert une alliance ornée d’un nom et d’une date. Et après de nombreuses recherches, ce dernier a pu retrouver les descendants du propriétaire, qui était un soldat durant la Première Guerre mondiale.

Tout commença en mars 2020, lorsqu’un ami agriculteur a demandé à André Lang de retrouver une clé de 13 dans son champ à Oberlarg. Armé de son détecteur de métaux, André a finalement trouvé quelque chose. Cependant, après s’être baissé, ce dernier n’a pas ramassé une clé, mais un tout autre objet : une bague.

Plus précisément, une alliance en or ornée de deux inscriptions : « Bertha Pastari » et « 03.05.1897 », a rapporté Actu Strasbourg.

« C’est la première fois que je tombe sur un tel objet. J’ai trouvé des médailles, des pièces de monnaie et j’en passe. Mais cette bague, je voulais savoir à qui elle appartenait. Un ami doué en informatique m’a mis sur la piste allemande. Je l’ai suivie et bien m’en a pris. J’ai attendu la fin du confinement, la réouverture des frontières avec l’Allemagne, et j’ai commencé mon enquête », a déclaré André.

En premier lieu, André s’est rendu dans le Bade-Wurtemberg (Allemagne) où une employée de la mairie a pu lui donner accès à un registre.

Dans le même temps, il s’est également rapproché d’une journaliste allemande, qui, intéressée par cette enquête, l’a aidé à éplucher tous les fichiers. Cependant, face au problème des restrictions sanitaires, ils ont été obligés de continuer leurs recherches en s’échangeant des mails.

Ce n’est qu’après un an de recherches et des centaines de coups de téléphone que tout a enfin été résolu. En effet, ils venaient de retrouver le propriétaire de la bague de fiançailles, qui appartenait à Leopold Baumgarter – un soldat allemand pendant la Première Guerre mondiale, qui était stationné au poste-frontière de Lucelle, dans le Haut-Rhin.

Puis, à partir de toutes ces informations, André a également retrouvé ses descendants.

Par la suite, André a donné rendez-vous à l’arrière-petit-fils de Leopold Baumgarter, pour restituer le fameux bijou de famille. Une visite qui aurait dû se faire le 1er août, mais qui a été repoussée à cause de restrictions sanitaires. Aujourd’hui, la bague est bien sûr précieusement gardée par André en attendant le prochain rendez-vous.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ