Déguisé en gendarme, Philippe Etchebest dénonce l’extension du passe sanitaire dans les restaurants

Par Léonard Plantain
25 juillet 2021
Mis à jour: 25 juillet 2021

Jeudi 22 juillet, devant son restaurant bordelais Le Quatrième Mur, le chef Philippe Etchebest s’est déguisé en gendarme pour dénoncer l’extension du passe sanitaire dans les restaurants.

C’est une photo qui a fait le tour des réseaux sociaux : le célèbre chef Philippe Etchebest a été photographié jeudi 22 juillet devant son restaurant bordelais Le Quatrième Mur, déguisé en gendarme pour accueillir ses clients. Le but : dénoncer l’extension du passe sanitaire dans les restaurants et bars dès le début du mois d’août, a rapporté CNews.

Un coup de gueule grandement partagé et commenté sur les réseaux sociaux :

Depuis le début de la crise sanitaire, Philippe Etchebest s’est beaucoup exprimé sur les conditions des restaurateurs et a multiplié les coups de gueule contre la politique gouvernementale. Vendredi 16 juillet, il avait déclaré sur RMC : « Vous vous rendez compte, un client un peu récalcitrant qui refuse de se faire sortir de l’établissement parce qu’il n’a pas le passe sanitaire, ça va finir en bagarre de saloon. On voit bien la réaction des gens parfois, ça peut être violent. »

« Ce n’est pas à nous de faire la police. En plus de ça, on risque 45 000 euros d’amende et un an d’emprisonnement ! On est traités comment, là ? C’est pas possible, on ne peut pas mettre en place de telles mesures. On ne peut pas remplacer la police », a-t-il conclu.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ