Des agents de la faune repèrent un élan avec un pneu autour du cou depuis deux ans et l’en débarrassent

Par Epoch Times
19 novembre 2021
Mis à jour: 19 novembre 2021

Les agents de la faune du Colorado ont réussi à retirer un pneu autour du cou d’un élan mâle de 273 kg le mois dernier. Le mâle de 4 ans portait le pneu de 9 kg depuis deux ans, ayant été aperçu pour la première fois en juillet 2019.

Les agents des Parcs et de la Faune du Colorado avaient tenté à plusieurs reprises de le retrouver pour lui retirer ce pneu encombrant, ils ont réussi finalement lorsque l’élan a été signalé dans un quartier près de Pine Junction en octobre dernier.

Une caméra de surveillance avait repéré l’élan le 12 juillet 2020. (Avec l’aimable autorisation de Dan Jaynes via Colorado Parks and Wildlife)
La première observation de l’élan avec le pneu autour du cou capturé par l’agent de la faune sauvage Jared Lamb en juillet 2019 lors d’une enquête sur les mouflons d’Amérique et les chèvres de montagne. (Avec l’aimable autorisation de Dan Jaynes via Colorado Parks and Wildlife)

L’agent Dawson Swanson est intervenu et a pu intercepter l’animal et s’approcher suffisamment pour lui appliquer une fléchette tranquillisante.

Après avoir demandé de l’aide, l’agent Swanson a été rejoint par l’agent Scott Murdock et, ensemble, ils ont tenté de couper le pneu. Cependant, ils n’y sont pas parvenus et ont dû couper les bois de l’élan, qui repousseront au printemps.

« Ce n’était pas facile, c’est sûr, nous avons dû le déplacer juste comme il faut pour l’enlever parce que nous n’avons pas pu couper l’acier dans la tringle du pneu », a dit l’agent Murdock dans un communiqué de presse. « Heureusement, il y avait encore un peu de place pour bouger autour du cou de l’élan.

« Nous aurions préféré couper le pneu et lui laisser ses bois pour la saison de reproduction, mais la situation était urgente et nous devions simplement enlever le pneu par tous les moyens possibles. »

(À gauche) Localisation de l’élan mâle après l’avoir piqué avec un tranquillisant. (Avec l’aimable autorisation de Pat Hemstreet via Colorado Parks and Wildlife) ; (À droite) L’agent de protection de la faune Dawson Swanson tente de couper le pneu. (Avec l’aimable autorisation de Pat Hemstreet via Colorado Parks and Wildlife).

Auparavant, les agents craignaient que le cou de l’élan ne gonfle pendant la saison de reproduction et que le pneu ne coupe la circulation sanguine ou le flux d’air de l’animal ou ne l’empêche de grandir.

Selon le communiqué, après avoir retiré le pneu, ils ont constaté que des poils avaient été arrachés et ont vu une blessure « de la taille d’une pièce de 5 ou 20 centimes », mais ont trouvé que son cou était étonnamment en bon état.

Après avoir libéré l’élan, ils lui ont administré une inversion du tranquillisant et le mâle s’est remis sur ses pattes en quelques minutes, quittant la scène avec environ 16 kg en moins.

Le pneu de 9 kg avait accumulé des débris au cours des deux dernières années.

(À gauche) Les agents de la faune Scott Murdoch (G) et Dawson Swanson montrent le pneu qui était sur l’élan mâle depuis plus de deux ans. (Avec l’aimable autorisation de Pat Hemstreet via Colorado Parks and Wildlife) ; (À droite) Le cou de l’élan présentait étonnamment peu de blessures causées par le pneu. (Avec l’aimable autorisation de Pat Hemstreet, via Colorado Parks and Wildlife).

« Le pneu était rempli d’aiguilles de pin humides et de terre », a dit l’agent Murdoch. « Les aiguilles de pin, la terre et les autres débris remplissaient la moitié inférieure du pneu. Il y avait probablement 5 kg de débris dans le pneu. »

« Je suis tout simplement reconnaissant de pouvoir travailler dans une communauté qui accorde de l’importance à la faune de notre État », a ajouté M. Swanson. « J’ai pu localiser le mâle en question ainsi qu’un troupeau d’environ 40 autres élans. »

En hiver, les animaux sauvages se font souvent rares, mais la saison de reproduction a donné aux agents l’occasion de localiser et de libérer le mâle.

Il arrive parfois que des animaux s’aventurent dans des endroits où les gens vivent et mettent leur tête dans des objets qu’ils emportent ensuite.

Parks and Wildlife conseille aux gens de faire attention aux obstacles dans lesquels les animaux sauvages peuvent s’empêtrer, comme les balançoires, les hamacs, les buts de football et, bien sûr, les pneus.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du Parti communiste chinois. C’est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ