Des anciens membres de gang font une incroyable prière pour les policiers venus pour les arrêter !

Par Michael Wing
18 juillet 2019
Mis à jour: 18 juillet 2019

Vous devriez probablement admettre que si vous voyiez ce groupe de jeunes Latinos tatoués dans votre quartier, vous appelleriez aussi la police

Et bien c’est exactement ce qu’ont fait les habitants de Stockton en Californie, quand ce groupe a pénétré dans leur quartier l’été dernier.

À en juger par leur apparence, qui les blâmerait? Mais les apparences peuvent parfois être trompeuses…

Pourtant, ces garçons portant casquettes et vêtements amples n’avaient en fait aucune intention malicieuse ou criminelle ! Ils étaient plutôt venus en mission, laquelle était de prêcher la parole de Dieu.

En fait, ils appartenaient à l’Église Victory Outreach, aux États-Unis, qui tend la main aux anciens membres de gangs, aux toxicomanes et à d’autres âmes en difficulté qui ont besoin de rédemption, leur offrant ainsi de l’espoir.

Cela explique ainsi les tatouages.

Mais en dépit de toutes ces bonnes intentions, comme vous pouvez vous y attendre, la police s’est quand même déplacée.

Le contact établi entre les forces de l’ordre et le groupe de jeunes s’est terminé, pour le moins, d’une façon inattendue. On pourrait même dire que ce qui s’est passé était très inspirant.

Le groupe était à peine entré dans le quartier qu’ils étaient arrêtés par plus d’une demi-douzaine d’agents dans des voitures de police. L’incident a été décrit plus tard par un des membres de l’église, Karlos Valazquez, qui était là au Liftable du Western Journal:

« Ils nous ont arrêtés, puis le jeune homme qui a prié pour les agents a expliqué ce que nous venions faire, les agents nous ont écoutés et nous ont demandé si nous allions mettre fin à l’opération dans les 20 minutes et nous avons accepté. »

Le groupe a obtempéré, et ils s’apprêtaient à repartir, quand l’un de leurs membres a eu une inspiration subite : l’un des plus jeunes du groupe a tendu la main aux officiers et leur a fait une demande simple.

« Le jeune homme a demandé aux officiers s’ils étaient d’accord pour qu’il prie pour eux », se souvient Valazquez. « Les agents ont dit que cela ne les dérangeait pas et il a commencé à prier pour eux. L’un de nos gars a vu ce qui se passait et a commencé à enregistrer. »

La prière a été passionnée, et tout un spectacle à voir, en fait (assurez-vous de le vérifier dans la vidéo ci-dessous).

Certains des garçons plus âgés sont vus dans la vidéo, se joignant à leurs propres prières, pendant que les officiers regardent (avec leurs mains bien en évidence reposant sur leurs ceintures de fusils).

La prière comprenait un appel à protéger les officiers et leurs familles et à leur donner les moyens de faire la « paix », la « justice » et l’« amour ».

Regardez comment cet événement a pris une tournure des plus agréables: 

Plutôt que de renvoyer le groupe, après la prière, les officiers leur ont permis de poursuivre leur mission de diffusion de l’Évangile, et même les ont remerciés pour leurs paroles de bénédiction.

« Mais Dieu a changé les choses, ils ont adoré notre message et tout ce qui était dit », a écrit le groupe plus tard dans une légende, lorsque la vidéo a été mise sur leur page Instagram. « Ce fut un moment extraordinaire, après quoi les agents nous ont remerciés et nous ont laissé continuer, nos chemins se sont séparés», a déclaré Valazquez à Liftable.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ