Des centaines de millions d’euros détournés des caisses de sécurité sociale : 19 socialistes condamnés en Andalousie

Par Epoch Times
20 novembre 2019 Mis à jour: 20 novembre 2019

Dix-neuf représentants du Parti socialiste (PSOE) en Andalousie ont été condamnés pour avoir détourné plusieurs centaines de millions d’euros des fonds sociaux. Le tribunal de Séville a prononcé mardi des peines de prison, dont certaines de plusieurs années, et a notamment privé les anciens présidents régionaux Manuel Chaves (1990-2009) et José Antonio Griñán (2009-2013) du droit de se présenter aux élections pour de nombreuses années.

M. Griñán a été condamné à six ans de prison pour détournement de fonds publics et a été privé du droit d’éligibilité pendant 15 ans. M. Chaves n’est pas autorisé à occuper un poste public pendant neuf ans. Tous deux étaient également ministres sous l’ancien Premier ministre espagnol, Felipe González.

L’affaire en Andalousie a été découverte en 2010. Le processus a commencé en décembre 2017, portant gravement atteinte à l’image du PSOE, parti traditionnellement fort en Andalousie. Plus récemment, les socialistes ont été évincés du gouvernement régional pour la première fois en 36 ans. Ils ont été remplacés par une alliance entre le Parti populaire conservateur (PP), le parti libéral Ciudadanos et l’extrême droite Vox.

L’affaire de l’Andalousie a également un impact sur le gouvernement central espagnol à Madrid. Le Premier ministre Pedro Sánchez du PSOE a du mal à obtenir une majorité gouvernementale après les élections du 10 novembre.

RECOMMANDÉ