Des chasseurs attirent les oiseaux en diffusant leurs chants sur des enceintes connectées via un smartphone

Par Suzanne Durand
30 octobre 2019 Mis à jour: 30 octobre 2019

Les oiseaux, attirés par les chants de leurs congénères, se faisaient piéger.

D’après 20 minutes, dans l’Hérault, au nord de Montpellier, dans une forêt de la commune de Fontanès, quatre chasseurs attiraient des grives et des palombes (oiseaux migrateurs) en émettant leurs chants à l’aide d’enceintes connectées via un smartphone.

Les oiseaux, convaincus qu’il s’agissait du chant de leurs semblables, arrivaient nombreux.

Les  quatre hommes ont été verbalisés.

Une grive et une palombe (oiseaux migrateurs). (Photo : crédit Pixabay)

 

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a déclaré que cette conduite est strictement interdite et que les suspects encourent une amende de 1 500 euros et du retrait du permis de chasse.

Cinq armes à feu ainsi que les enceintes connectées ont été saisies. Quant aux volatiles, une dizaine de grives et une palombe ont été recueillies.

RECOMMANDÉ