Des collègues rient d’un «costume de débile», puis un homme leur montre une photo et ils se taisent

Par Louise Bevan
3 décembre 2019 Mis à jour: 3 décembre 2019

C’est toujours bien quand les intimidateurs se font remettre à leur place.

C’est encore mieux quand il n’y a pas d’intimidateurs en premier lieu, mais simplement de l’ignorance qui a besoin d’un coup de pouce pour rendre le monde un meilleur endroit où vivre.

Shannon Daughtry, une mère et épouse, a raconté l’histoire réconfortante d’une rencontre que son mari, Dustin, a eu au travail et qui alimente encore les discussions. Dustin a réussi à prouver qu’un peu d’attention et de gentillesse font des merveilles et la leçon est venue sous la forme plutôt adorable de sa petite fille, Raegan.

Shannon a partagé l’expérience de Dustin dans un article devenu viral sur Love What Matters. Les gens sont d’accord avec Dustin à savoir que le lieu de travail n’est pas un lieu de discrimination et que, avec un cœur et un esprit ouvert, nous pouvons enrichir l’expérience des gens.

« Je n’arrive tout simplement pas à me débarrasser de cette tristesse que j’éprouve depuis que mon mari m’a raconté cette histoire aujourd’hui », a confié Shannon. « Je n’allais pas la partager, mais j’ai décidé que ça en vaudrait la peine si ça pouvait aider quelqu’un. »

Shannon a poursuivi en décrivant la scène : hier, son mari était assis à une table, entouré de 15 collègues lorsqu’il déjeunait au travail. Ceux assis à la table étaient des « gars qu’il saluait ici et là », mais Dustin n’en connaissait aucun sur le plan personnel, a précisé Shannon.

Elle continue : « L’un des hommes a commencé à raconter à tout le groupe l’histoire d’une fête d’Halloween à laquelle il avait assisté le weekend précédent. Le type a dit : ‘Mon frère est venu à la fête et il avait le meilleur costume. Il était déguisé en débile ! C’était hilarant ! Il avait l’air d’un vrai débile !’ »

Dustin, comme beaucoup d’entre nous l’auraient été, a été complètement pétrifié. Il est resté assis là, « assez abasourdi pendant un instant, a écrit Shannon, pendant qu’il rassemblait ses pensées. » La plupart des gens autour de la table riaient. Cependant, Dustin avait une question pertinente et a décidé de donner l’impression de se joindre au groupe pour la poser. « Attends, à quoi ressemble un débile ? », a-t-il demandé. L’homme a répondu : « Je ne sais pas, mais il était bon ! »

« C’était l’attardé mental parfait. »

Dustin a réfléchi pendant quelques secondes, puis son geste suivant a changé la donne.

Il a sorti son téléphone et a trouvé une adorable photo récente de sa fille, Raegan. En passant son téléphone au milieu du groupe, il a dit : « C’est ma petite fille, Raegan », devant un chœur d’exclamations appréciatives et élogieuses. Dustin a alors regardé la personne qui avait raconté l’histoire et celui-ci a dit : « Merci, elle est extraordinaire », mais la phrase suivante a complètement inversé le cours de la conversation.

« Elle a le syndrome de Down », a partagé Dustin, « donc, je suis sûr que vous pouvez imaginer que je n’apprécie pas cette conversation de costume. Je me demandais simplement si elle ressemble à une débile, pour toi ? », a dit le père protecteur.

Ils étaient stupéfaits, a dit Shannon, alors que le conteur initial tentait de se rétracter. Un silence embarrassant s’est installé à la table où les rires moqueurs avaient été entendus. « Dustin a poursuivi en expliquant pourquoi ce mot était si blessant et ne devrait pas être utilisé. Surtout à quel point c’était insultant de l’utiliser comme une blague et un costume », a partagé Shannon.

Peut-être que les convives étaient mal à l’aise, s’est-elle demandé, mais l’explication de Dustin leur a peut-être donné une meilleure compréhension de la façon dont leurs paroles affectent autrui.

« Je suis toujours si triste quand certaines personnes traitent nos enfants comme une plaisanterie », poursuit Shannon, partageant la réalité d’être parent d’une enfant visiblement différente. « Je l’ai dit des milliers de fois. Il y a tellement de mots dans le dictionnaire que vous pouvez utiliser à la place du mot ‘D’. S’il vous plaît, conclut-elle, pour le bien de Raegan, pensez à en utiliser un autre. »

Le geste audacieux de Dustin a pris la défense d’une communauté vulnérable et a prouvé que l’amour est la force la plus puissante de toutes. Vous pourriez faire la même chose en partageant cette histoire et en aidant à faire évoluer les esprits.

RECOMMANDÉ