Des dauphins « alertent » des sauveteurs, les aidant à localiser un nageur disparu en mer depuis 12 heures

Par Louise Bevan
8 septembre 2021
Mis à jour: 8 septembre 2021

Les équipes de sauvetage au large de la côte irlandaise ont secouru un nageur disparu en mer pendant environ 12 heures grâce au signal d’alerte donné par les dauphins.

Une équipe de recherche a été lancée depuis Castlegregory, dans le comté de Kerry, le 22 août, lorsque des vêtements abandonnés ont été trouvés sur la plage. Un équipage bénévole du All-Weather Lifeboat de la Royal National Lifeboat Institution (RNLI) de Fenit a été déployé par les garde-côtes irlandais à 11 heures. Le bateau de sauvetage côtier de la RNLI de Fenit et un hélicoptère Rescue 115 ont rejoint l’équipe de recherche.

À 20 h 30, ils ont repéré « une tête hors de l’eau » parmi un groupe de dauphins, selon le communiqué de presse du RNLI.

« Cette personne a eu beaucoup de chance », a dit Gerard O’Donnell, le directeur des opérations du bateau de sauvetage RNLI de Fenit, dans le communiqué.

(Illustration – Paul Brewer/Shutterstock)

L’organisation dirigée par des bénévoles a déclaré que les conditions étaient « excellentes avec des eaux calmes et une marée basse » lorsque les recherches ont commencé. Mais comme dans l’après-midi on n’avait trouvé aucun indice, encore moins le nageur, les recherches ont été interrompues.

Les recherches ont repris à 18 heures à la demande du service de police national de la République d’Irlande, An Garda Síochána. Deux canots de sauvetage sont retournés dans la même zone de recherche, accompagnés d’un hélicoptère pour les survoler. Cette fois, par chance, ce sont les dauphins qui ont permis le repérage.

Les équipages des bateaux de sauvetage ont aperçu un grand groupe de dauphins entourant le nageur encore conscient à environ 3,5 km de la plage de Castlegregory. Après l’avoir hissé à bord, ils sont retournés à Fenit Harbor où une ambulance les attendait.

« Après une recherche longue et exhaustive, les membres de l’équipage du canot de sauvetage étaient ravis d’apercevoir le nageur disparu dans l’eau », a dit M. O’Donnell dans le communiqué. « Ils avaient scruté l’eau à la recherche de tout signe de mouvement et craignaient, avec la lumière déclinante, de ne trouver personne. […] Lorsque l’équipage du canot de sauvetage les a trouvés, ils étaient à une bonne distance du rivage et étaient épuisés. »

M. O’Donnell a dit que même à cette époque de l’année, l’eau peut être très froide. Les équipages ne savent pas exactement à quel moment le nageur est entré dans la mer, mais l’historique suggère qu’il y est resté environ 12 heures.

(Illustration – Martin Prochazkacz/Shutterstock)

S’adressant à l’Irish Independent, Finbarr O’Connell, barreur de la RNLI, qui a calculé l’emplacement probable du nageur en cartographiant les marées dans la région, a émis l’hypothèse que les dauphins avaient joué un rôle dans la survie du nageur.

« Peut-être [les dauphins] l’ont-ils aidé d’une manière ou d’une autre : qui sait ? » a déclaré le barreur au média irlandais.

Le nageur a été identifié comme étant un homme d’une trentaine d’années originaire du comté de Londonderry, rapporte People. Il ne portait qu’un maillot de bain et a dit aux sauveteurs qu’il avait essayé de nager jusqu’à Mucklaghmore Rock, à plus de 8 km de l’endroit où ses vêtements ont été trouvés.

Selon la BBC, les défenseurs de l’environnement ont depuis identifié le groupe de dauphins comme appartenant à une population de grands dauphins qui se nourrissent et se reproduisent dans le Moray Firth en Écosse, connue des côtes irlandaises depuis 2019. L’Irish Whale and Dolphin Group a confirmé cette identification à partir de la « forme et des marques » des nageoires dorsales des dauphins, rapporte la BBC.

Le RNLI conseille à tous les nageurs de se mettre en sécurité en faisant savoir à quelqu’un où ils vont, et à quel moment ils sont supposés rentrer chez eux.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ