Des documents nouvellement divulgués montrent que le Dr Fauci a menti, un sénateur américain commente et intervient

Par Zachary Stieber
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Des documents récemment divulgués, détaillant le financement par les États-Unis de la recherche chinoise sur les coronavirus, montrent que le Dr Anthony Fauci, un haut responsable de la santé publique, a menti en affirmant que les États-Unis n’avaient pas financé la recherche sur le « gain de fonction », affirment les tireurs d’alerte.

Les documents rendus publics cette semaine jettent un nouvel éclairage sur les sommes que les Instituts américains de la santé (National Institutes of Health (NIH)) et l’une de ses sous-agences, l’Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID)), que dirige le Dr Fauci, ont accordées à l’EcoHealth Alliance.

L’Alliance, à son tour, a acheminé l’argent à l’Institut de virologie de Wuhan, un laboratoire de haut niveau qui se trouve à un pâté de maisons de l’endroit où ont été détectés les premiers cas de Covid-19, la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

La question est de savoir si l’argent américain a servi à financer ce que l’on appelle la recherche sur le gain de fonction, c’est-à-dire la recherche qui consiste à modifier des agents biologiques pour les rendre plus transmissibles ou plus mortels.

Les docteur Francis Collins, directeur du NIH, et Anthony Fauci, ont insisté sur le fait que les subventions n’ont pas servi à financer de telles recherches. Dr Fauci a insisté sur ce point lors de multiples audiences du Congrès, ce qui a donné lieu à des échanges tendus avec le sénateur Rand Paul (Parti républicain, Kentucky), qui est également médecin.

Selon le Dr Richard Ebright, biologiste moléculaire et professeur à l’université Rutgers, les nouveaux documents, qui comprennent des propositions de subventions qui n’avaient jamais été rendues publiques, montrent que les subventions accordées à EcoHealth répondent à la définition fédérale de la recherche sur les gains de fonction.

« Les documents confirment que les subventions ont soutenu la fabrication – à Wuhan – de nouveaux coronavirus chimériques liés au SRAS qui combinaient un gène de spicule[spike] d’un coronavirus avec des informations génétiques d’un autre coronavirus, et ont confirmé que les virus résultants pouvaient infecter des cellules humaines », a écrit le Dr Ebright sur Twitter.

Les Drs Ebright et Paul affirment tous deux que les nouveaux documents confirment que le Dr Fauci n’a pas été honnête avec le public concernant les subventions, le Dr Ebright accusant également le Dr Collins d’avoir menti.

Les Drs Collins et Fauci ont été « mensongers » lorsqu’ils ont affirmé que le NIH ne soutenait pas le gain de la recherche sur les fonctions ou l’amélioration des pathogènes pandémiques potentiels au laboratoire de Wuhan, écrit le Dr Ebright.

Le sénateur Paul a également réagi sur les médias sociaux.

« Surprise, surprise, le Dr Fauci a encore menti. Et j’avais raison sur le fait que son agence finançait la recherche sur les nouveaux coronavirus à Wuhan. Lisez ce fil de discussion et les documents publiés », a-t-il déclaré, en renvoyant les lecteurs à une série de messages de M. Ebright.

Une vue aérienne du laboratoire P4 de l’Institut de virologie de Wuhan, à Wuhan, dans la province centrale chinoise du Hubei, le 17 avril 2020. (Hector Retamal/AFP/Getty Images)

« Les États-Unis ont bien financé la recherche sur le ‘gain de fonction’ à Wuhan. Le Dr Fauci a menti », a ajouté le représentant Lauren Boebert (Parti républicain, Colorado).

Le sénateur Roger Marshall (Parti républicain, Kansas), un autre médecin, s’est demandé comment les gens pouvaient encore faire confiance au Dr Fauci.

« Soit il est complètement mal informé, soit il a intentionnellement menti au Congrès et au peuple américain à plusieurs reprises », a-t-il affirmé.

Le Dr Fauci et les républicains se sont affrontés à plusieurs reprises lors d’audiences du Congrès. En juillet, Rand Paul a déclaré que le Dr Fauci avait menti au Congrès lorsqu’il avait affirmé, deux mois auparavant, que les Instituts américains de la santé (NIH) n’avaient pas financé la recherche sur les gains de fonction. Il a demandé au Dr Fauci de revenir sur ses précédents propos.

Le Dr Fauci, apparemment secoué par la colère, a refusé, affirmant qu’il n’avait pas menti et l’accusant de ne pas savoir de quoi il parlait.

Peu de temps après l’audience, M. Paul a déposé une plainte pénale au ministère de la Justice contre le Dr Fauci.

Les documents nouvellement divulgués « montrent très clairement qu’il doit être tenu pour responsable », a ajouté le sénateur mardi.

Les personnes reconnues coupables d’avoir menti au Congrès peuvent être emprisonnées jusqu’à cinq ans.

M. Fauci a précédemment admis avoir mal informé le public sur l’efficacité des masques par crainte qu’il n’y ait pas assez de masques pour le personnel de santé.

Les porte-parole du NIH et de l’agence du Dr Fauci n’ont pas répondu aux demandes de commentaires. Le Dr Fauci est apparu sur CNN mardi matin mais n’a pas été interrogé sur les documents récemment publiés.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ