Portland: des manifestants ciblent des femmes âgées – ils en recouvrent une de peinture, en harcèlent une autre en déambulateur

Par Lorenz Duchamps
8 août 2020
Mis à jour: 9 août 2020

Des manifestants ont été filmés en train de harceler deux femmes âgées qui tentaient d’arrêter des actes de vandalisme dans le commissariat Est du bureau de police de Portland, en Oregon, dans le Nord-Ouest des États-Unis, alors que les manifestations et la violence se poursuivent dans cette ville.

La manifestation de jeudi soir a été une nouvelle fois déclarée illégale par le département de police de Portland vers 22 heures, alors que le groupe s’est rassemblé devant le bâtiment et a tenté de mettre le feu au commissariat pour la deuxième nuit consécutive.

« La violence de la nuit dernière provoquée par des manifestants dans notre quartier Est était incompréhensible. Il y a des personnes qui ont l’intention de sortir et d’attaquer les quartiers, de piéger les habitants de ces lieux, de mettre le feu à ces bâtiments », a déclaré le chef de la police de Portland, Chuck Lovell.

Outre ces actes de vandalisme, une photo publiée par la police de Portland montre une femme âgée non identifiée recouverte de peinture alors qu’elle est restée immobile lorsque les émeutiers l’ont éclaboussée sur le contreplaqué entourant le bâtiment.

La police a ajouté qu’une deuxième femme âgée utilisant un déambulateur a été attaquée alors qu’elle tentait d’éteindre un feu allumé par le groupe.

« Elle se tenait devant et ils l’ont recouverte d’un liquide blanc et l’ont maudite », a écrit le journaliste indépendant Andy Ngo dans la légende d’une vidéo montrant l’incident. Après l’avoir aspergée de peinture, les émeutiers l’auraient agressée verbalement, en criant des phrases comme « ce n’est plus votre monde ».

La femme équipée d’un déambulateur tentait d’éteindre un petit feu allumé dans une poubelle, qui a ensuite été poussée contre la façade du bâtiment.

Andy Ngo a publié sur Twitter une vidéo de l’incident, montrant une personne vêtue de noir et portant un casque, rappelant la tenue portée par les membres du groupe anarcho-communiste d’extrême gauche Antifa, qui tentait d’empêcher la femme d’éteindre le feu.

La même femme a été aperçue dans une autre vidéo avec un panneau « Black Lives Matter » posé sur son déambulateur, essayant d’arrêter les émeutiers d’Antifa alors qu’ils tentaient de détruire le contreplaqué entourant le bâtiment.

Au cours des violences de ce mercredi soir, un comportement similaire a été signalé au commissariat Est, où des émeutiers ont bloqué l’entrée et la sortie principales du bâtiment de la police et ont tenté d’y mettre le feu alors qu’un certain nombre d’officiers se trouvaient encore à l’intérieur.

Le maire et commissaire de police Ted Wheeler a accusé les émeutiers de tentative de meurtre lors d’une conférence de presse, condamnant avec la plus grande fermeté les violences nocturnes.

« Lorsque vous mettez le feu avec un agent accélérateur pour tenter de brûler un bâtiment occupé par des personnes que vous avez intentionnellement piégées à l’intérieur, vous ne manifestez pas, vous tentez de commettre un meurtre », a déclaré M. Wheeler.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ