Des enfants encouragent des chiens effrayés d’un refuge à sortir de leurs coquilles en leur faisant la lecture pour les aider à se faire adopter

12 juillet 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

Voir deux amis qui ont besoin l’un de l’autre est réconfortant.

Un programme de formation de la Humane Society of Missouri jumelle les chiens timides et méfiants du refuge avec des enfants qui apprennent à lire, et ceci dans leur intérêt réciproque. Ce programme a donné des résultats remarquables.

Le programme Shelter Buddies du refuge offre à ces jeunes, âgés de 6 à 15 ans, un public qui ne porte pas de jugement lorsqu’ils s’exercent à lire devant eux. Entretemps, ces chiens effrayés, que l’on trouve souvent recroquevillés au fond de leur niche, timides face aux gens, ont l’occasion de s’acclimater aux humains dans une situation peu stressante.

« Nous avons commencé ce programme pour deux raisons », a dit dans une interview accordée à ABC News, JoEllyn Klepacki, directrice adjointe en éducation à la Missouri Humane Society. Nous voulions faire quelque chose pour réconforter les chiens. Aussi, il y a beaucoup d’enfants dans notre région qui sont vraiment engagés et qui nous demandent : « Comment puis-je les aider ? Comment puis-je faire une différence ? »

Il a été prouvé que les chiens les plus timides qui ont tendance à éviter le contact humain sont aussi les moins susceptibles d’être adoptés dans un foyer permanent. Ces chiens sont ceux qui ont le plus besoin d’attention, mais ils doivent être dressés dans de bonnes conditions. Leur donner une chance de s’acclimater aux humains avec succès, c’est leur donner l’espoir d’une vie meilleure.

« Si vous aviez vu les chiens avant que les enfants ne s’assoient, ils restaient au fond de leur niche, effrayés », a dit Mme Klepacki. « Le but est que le chien s’approche de l’entrée de sa niche avant que l’enfant ait fini son livre, ou quelques livres.

« Nous savons que les chiens qui s’approchent de l’entrée de leur niche sont adoptés plus rapidement. Ces enfants aident donc ces chiens à trouver un foyer. »

Entretemps, en plus de leur pratique de lecture supplémentaire, les enfants apprennent une précieuse leçon d’empathie pour leurs compagnons à quatre pattes. On leur apprend à reconnaître les signaux de stress que les chiens manifestent et à comprendre comment ils communiquent par un langage non verbal.

Les employés du refuge ont observé que les chiens aiment souvent s’approcher des enfants pendant la lecture, ce qui indique que la méthode fonctionne comme l’atteste Mme Klepacki.

« Entendre un enfant lire peut vraiment calmer ces animaux », a-t-elle dit au The Dodo. « La réaction qu’on a vue chez ces chiens est incroyable. »

On demande aux enfants de donner des friandises aux chiens lorsqu’ils viennent à l’entrée de leur niche pour récompenser leur bon comportement. Ils ont le droit d’apporter leurs propres livres ou d’emprunter la littérature sur les animaux du refuge.

Après avoir suivi un programme d’entraînement de 10 heures de travail avec les chiens sous surveillance, les enfants sont alors libres de revenir au refuge avec leurs parents en tout temps pour s’asseoir et lire avec les animaux solitaires.

Le programme a connu un énorme succès. Mme Klepacki a dit au The Dodo que le programme a aidé les chiens à trouver des foyers adoptifs. Aussi, les jeunes qui sont enthousiastes à l’idée de participer au programme de jumelage avec un toutou s’inscrivent en grand nombre. Si le succès continue, a dit Mme Klepacki, ils ont l’intention de présenter le programme à toutes les sociétés de protection des animaux du Missouri.

RECOMMANDÉ