Des jumelles conjointes au niveau de la tête sont séparées avec succès après une opération de 12 heures

Par Epoch Times
14 septembre 2021
Mis à jour: 14 septembre 2021

Des jumelles d’un an, nées conjointes à l’arrière de la tête, peuvent maintenant se regarder dans les yeux pour la première fois après avoir subi une opération de séparation rare en Israël.

L’opération de plus de 12 heures qui a eu lieu au centre médical Soroka de Beersheba le 2 septembre a nécessité des mois de préparation et a impliqué des dizaines d’experts israéliens et étrangers, a indiqué l’hôpital le 5 septembre.

« Il s’agissait d’une opération rare et complexe qui n’a été réalisée que 20 fois dans le monde et, pour la première fois, en Israël », a dit Mickey Gideon, un neurochirurgien pédiatrique en chef de Soroka. « À notre grande joie, tout s’est déroulé comme nous l’avions espéré. »

Selon le Jerusalem Post, l’opération a nécessité une reconstruction crânienne et des greffes de cuir chevelu. Le personnel médical a utilisé des équipements et des technologies de pointe, dont certains provenaient de l’extérieur, notamment la modélisation 3D, la réalité virtuelle et des dispositifs de surveillance spéciaux.

La procédure a notamment fait appel aux modèles 3D STRATASYS, 3D4OP, basés sur des images d’IRM, de scanographie et d’angiographie, qui ont reproduit la complexité de la connexion des vaisseaux sanguins, des méninges, des os du crâne et de la peau des jumelles.

À l’aide d’un modèle VR, l’équipe médicale a pu faire des simulations de l’intervention et la planifier de la manière la plus exacte possible. De plus, la veille de l’opération, des dizaines de simulations de toutes les étapes de l’opération ont été réalisées sur les modèles avant l’intervention.

Les jumelles ont même subi de nombreux examens et contrôles, notamment de leurs fonctions cardiaques et respiratoires, au cours des derniers mois avant l’opération.

Le jour de l’opération, une équipe de 50 professionnels de la santé, comprenant des spécialistes de la neurochirurgie, de la chirurgie plastique, de l’anesthésie pédiatrique, des soins intensifs pédiatriques et de l’imagerie cérébrale, était de garde, prêt pour l’opération.

Les os ont été séparés après les vaisseaux sanguins et un groupe de médecins s’est réparti en deux équipes et deux salles distinctes avant d’effectuer une reconstruction du crâne sur chacune des fillettes et de refermer leur peau.

Des photos de l’hôpital montrent les jumelles, dont les noms n’ont pas été révélés, dans leur lit avec des bandages sur la tête.

« Elles se remettent très bien. Elles respirent et mangent toutes seules », a dit Eldad Silberstein, le chef du département de chirurgie plastique de Soroka, à la chaîne d’information israélienne Channel 12.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ