Des lions profitent de la fermeture du safari, en raison du Covid, pour faire une sieste au milieu de la route dans le parc national Kruger

Par Catherine Bolton
20 mai 2020
Mis à jour: 20 mai 2020

Alors que des dizaines de parcs et de zoos dans le monde entier ferment leurs portes à cause de la pandémie du Covid-19, la fermeture du parc national Kruger dans le nord-est de l’Afrique du Sud a vu une troupe de lions profiter de la fermeture du safari pour faire une « sieste » au milieu d’une route.

Le compte Twitter officiel du parc national a partagé une série de photos montrant les grands félins africains faisant la sieste sur l’asphalte chaud de la route, accompagnée d’une légende humoristique de ce charmant événement.

« Des visiteurs du Kruger que les touristes ne voient pas habituellement », proclamait le compte Twitter. « Cette troupe de lion réside habituellement dans le parc contractuel de Kempiana, un endroit que les touristes de Kruger ne voient pas. Cet après-midi, les lions étaient allongés sur la route goudronnée juste à l’extérieur du camp de repos d’Orpen. »

Les réglementations relatives à la distanciation sociale ont obligé les parcs nationaux, les zoos et d’autres attractions animalières à fermer leurs portes afin d’empêcher la transmission du virus, certains animaux semblent aimer cela. Des pingouins qui explorent volontiers leur habitation lors de la fermeture d’un aquarium jusqu’aux animaux qui errent ouvertement dans les rues des villes lors du confinement. Ces lions ont rejoint les amis du règne animal dans le monde entier pour profiter de la diminution du trafic piétonnier et automobile des humains.

Les animaux du parc national Kruger n’ont bien sûr pas le parc tout entier pour eux seuls, ce qui explique pourquoi les photos ont pu être prises. Le garde forestier Richard Sowry a pris les photos, car son travail est considéré comme un « service essentiel », et il est toujours autorisé à se rendre dans la réserve naturelle afin de veiller au bien-être des animaux pendant les périodes de fermeture.

While South Africa’s Kruger National Park remains closed to the public amid the novel coronavirus pandemic, the park’s wild animals are taking full advantage of the reserve they call home.

تم النشر بواسطة ‏‎People‎‏ في الجمعة، ١٧ أبريل ٢٠٢٠

Comme l’a expliqué Isaac Phaala, responsable des médias du parc national Kruger, le comportement des lions était, comme prévu, attribuable à l’absence d’activités humaines dans la réserve. Alors que les lions essayent généralement d’éviter les véhicules de safari et la foule, ils ont vu une opportunité lorsqu’ils ont remarqué que les choses étaient devenues beaucoup plus calmes ces derniers temps.

« Normalement, ils seraient dans les buissons à cause de la circulation, mais ils sont très intelligents et maintenant ils profitent de leur liberté dans le parc sans nous », a-t-il partagé.

Les lions ne sont pas les seuls animaux de Kruger à profiter de l’espace vide. Des zèbres, des hyènes et d’autres animaux sauvages africains ont été aperçus en train « d’entretenir » le terrain de golf local de Skukuza, qui est fermé pendant la pandémie.

On espère que les choses finiront par revenir à la normale dans la société et, à ce moment-là, les safaris et autres activités touristiques reprendront presque certainement leur cours dans le parc national. Mais, pour l’instant, les animaux ont récupéré une partie de leur royaume et il semble qu’ils vont en profiter pendant un certain temps.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ