Des parents de quatre enfants adoptés, d’un garçon et de quadruplés inattendus disent que leur vie est « chaotique et belle »

Par Louise Bevan
20 octobre 2020
Mis à jour: 20 octobre 2020

Un jeune couple de Pennsylvanie a toujours voulu avoir des enfants, mais ne s’attendait à aucun moment à passer de zéro à neuf enfants en seulement trois ans.

Ils ont adopté quatre frères et sœurs avant d’avoir un fils biologique, puis ont reçu une énorme surprise : après avoir adopté leurs enfants, la mère est tombée enceinte de quadruplés.

(Avec l’aimable autorisation de Maxine et Jacob Young)

Maxine Young, 30 ans, et Jake Young, 32 ans, élèvent maintenant un fils biologique de 2 ans, Henry, quatre frères et sœurs adoptifs : Aiden, 8 ans, Parker, 5 ans, Connor, 4 ans et Elliott 3 ans, ainsi que des quadruplés biologiques de 3 mois, Theo, Silas, Beck et Cecilia.

Le couple décrit la vie en tant que famille de 11 personnes comme chaotique et belle, a rapporté People.

« Nous n’avions pas prévu d’avoir une famille aussi nombreuse », a déclaré Maxine à People« Mais il semble que ces bébés nous étaient destinés. »

Le couple s’est marié en 2016, mais leur parcours initial vers la parentalité a été semé d’embûches. Maxine a le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et a subi deux fausses couches après avoir reçu un traitement de fertilité. Elle pensait ne jamais pouvoir concevoir naturellement.

(Avec l’aimable autorisation de Maxine et Jacob Young)

« J’ai toujours voulu adopter », a déclaré Maxine au journal.

En parler à Jake a débouché sur un résultat heureux : ils étaient sur la même longueur d’onde. Ils se sont inscrits ensemble à des cours de parents d’accueil et ont reçu leur premier appel au sujet d’un groupe de trois frères et sœurs le 28 juillet 2017. Le couple a délibéré, ils n’étaient à l’origine prêts à accueillir que deux enfants, mais a accepté de continuer.

Ils n’allaient pas rester cinq bien longtemps…

Maxine se souvient qu’à peine un mois plus tard, ils ont reçu un appel pour la petite sœur des trois enfants qui était à l’unité de soins intensifs néonatals (USIN) ; ils ont pris en charge la petite fille.

« [Nous] sommes passés de zéro à quatre en moins d’un mois. C’était génial [et] décidément chaotique », a déclaré Maxine.

Six mois plus tard, la grandeur et le chaos ont été amplifiés par la nouvelle de Maxine enceinte. Elle a admis se sentir sceptique, mais a porté un bébé en bonne santé, Henry, à terme en octobre 2018.

(Avec l’aimable autorisation de Maxine et Jacob Young)

À l’approche du Noël suivant, le couple a appris que les droits des parents biologiques de leurs enfants adoptifs ont été révoqués parce qu’ils ne s’étaient pas présentés aux visites prévues.

Maxine et Jake se sont inscrits en tant que parents d’accueil en sachant que la réunification était l’objectif final, mais ils sont néanmoins tombés sous le charme des enfants. Avec la bénédiction des grands-parents biologiques d’Aiden, Parker, Connor et Elliott, les enfants ont été officiellement adoptés le 20 décembre 2019.

Et puis, la vie a encore changé, Maxine a conçu naturellement, cette fois plus d’un bébé.

(Avec l’aimable autorisation de Maxine et Jacob Young)

On a conseillé au couple enthousiaste et nerveux d’envisager de mettre fin à la grossesse de deux des fœtus pour augmenter les chances de survie des bébés. Le couple a catégoriquement refusé. Le 31 juillet, Maxine a accouché de bébés Theo, Silas, Beck et Cecilia via une césarienne à 32 semaines de grossesse.

« Rencontrer les bébés a été un moment indescriptible », a écrit Maxine sur Facebook. « Toutes les luttes des derniers mois ont été immédiatement oubliées… à ce moment-là, tout ce que nous avons vécu en avait valu la peine. »

En regardant la famille grandissante de son fils survivre uniquement sur le revenu de Jake, la mère de Jake, Arlette Young, a créé une page GoFundMe pour contribuer.

« Si vous pensez que leurs mains sont pleines, vous devriez voir leur cœur », a écrit la fière grand-mère.

Cecilia a été le premier bébé à sortir de l’USIN ; Beck le dernier. Maxine et Jake conviennent qu’avoir neuf enfants et être parent confinés pendant une pandémie mondiale est extrêmement difficile, mais tous deux voient leur aimante famille recomposée comme une bénédiction.

« C’est décidément chaotique, et c’est vraiment magnifique », a déclaré Maxine, s’adressant à People « Nous n’avons connu que le chaos d’une famille nombreuse […] nous faisons simplement en sorte que ça fonctionne ! »

Les Young documentent désormais les épreuves et les joies de la vie de famille sur une chaîne YouTube dédiée, The Family Young VLOGS.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ