Des photos montrent la nature qui renaît de ses cendres dans la forêt australienne, noircie après la dévastation des incendies

Par Robert Jay Watson
15 janvier 2020 Mis à jour: 16 janvier 2020

Des photos montrent de minuscules feuilles bourgeonnantes dans un paysage calciné. Mais pour les Australiens assiégés par des feux de brousse catastrophiques, et d’autres qui ont suivi anxieusement les nouvelles des incendies, il n’y a pas eu beaucoup de nouvelles positives à retenir.

Lorsque les photos, prises par les photographes Murray Lowe et Mary Voorwinde, de la vie végétale renaissant littéralement de ses cendres sur la côte centrale dévastée du pays sont apparues, elles ont naturellement attiré beaucoup d’attention et inspiré de l’espoir.

« [Nous nous sommes] aventurés aujourd’hui dans les lieux du feu pour capturer quelques images de la façon dont la brousse australienne réagit au feu, et de la façon dont elle se régénère et reprend vie », a écrit Murray Lowe dans un billet sur Facebook.

Les photos révèlent les premières pousses provenant d’arbres complètement carbonisés et noircis, et de petits palmiers surgissant de la terre noircie. C’est un rayon de lumière dans un moment très sombre pour le pays.

« Même sans pluie, la vie éclate à travers l’écorce brûlée du cœur des arbres et le cycle de vie recommence », a-t-il ajouté.

Les deux photographes ont fait la découverte à Kulnura, une zone gravement brûlée par des incendies en décembre 2019. Les photographes ont aperçu des graminées (Xanthorrhoea), dont les graines ne peuvent émerger que lorsqu’elles sont fissurées par la chaleur des incendies. D’autres photos montraient des eucalyptus, qui faisaient montre d’une nouvelle croissance, partant de la base des troncs.

« C’est tellement réconfortant de voir la brousse reprendre vie », a déclaré Murray.

Mary Voorwinde a publié plus de photos de la scène de renaissance sur sa propre page Facebook, sur laquelle elle a écrit : « Il y avait une ambiance mystérieuse, nous nous trouvions au milieu de tous ces troncs brûlés et en cendres et en même temps, il y avait tout ce regain de vie. »

Elle a ajouté : « Dans la nature, chaque fois que quelque chose est perdu, il y a un nouvel espoir pour la vie. »

Murray a suscité des dizaines de milliers d’autres publications de photos, de partages et de commentaires après avoir publié ses photos le 6 janvier 2020 et annoncé qu’il en vendrait des copies et que les bénéfices iraient aux victimes de l’incendie.

Le photographe amateur a ajouté : « Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais imaginé que mes photos recevraient un accueil d’une telle ampleur de la part du public. »

« C’est à la fois touchant et réconfortant. Merci pour les commentaires et les questions. »

Malgré les récents développements concernant trois incendies à la frontière entre la Nouvelle-Galles du Sud et Victoria, selon le Sydney Morning Herald, plus de gens ont commencé à voir des signes que le pays commence à rebondir.

L’hôpital de Koala Port Macquarie, qui a été en première ligne pour traiter et réhabiliter des centaines de koalas blessés par les flammes, a publié plus de photos de la flore revenant dans la forêt d’État de Bril Bril en Nouvelle-Galles du Sud. Ils ont partagé une photo sur leur flux Instagram, sous-titrée : « [Voici] de nouvelles pousses provenant des troncs d’arbres qui servent de nourriture aux koalas, ainsi que des sous-bois en germination [qui] nous ont fait sourire. »

Malgré un récent répit fourni par des températures plus fraîches et des pluies dans tout le sud-est du pays, une grande partie de la brousse du pays dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud est toujours en danger. Cependant, avec des dons d’argent, de matériel et de main-d’œuvre provenant du monde entier et des prières ajoutées à cela, il y a l’espoir que le pays se rétablisse bientôt.

RECOMMANDÉ