Des quadruplées de 21 ans suivent les traces de leur mère en devenant infirmières au Royaume-Uni

Par Louise Bevan
25 septembre 2021
Mis à jour: 25 septembre 2021

Quatre sœurs – qui se trouvent être des quadruplées non identiques – font la fierté de leur famille en suivant leur mère dans le domaine médical. Toutes les quatre sont des infirmières diplômées qui ont intégré le service de santé public britannique, chacune ayant sa propre spécialité.

Anjel, Aneetta, Aleena et Aneesha Mathew, toutes âgées de 21 ans, ont pris leurs nouvelles fonctions dans le courant du mois d’août. Anjel, Aneetta et Aleena ont rejoint les rangs du service national de santé (NHS) à l’hôpital Royal Papworth de Cambridge, tandis qu’Aneesha, qui a suivi une formation en physiothérapie, travaillera à l’hôpital Kettering, dans le Northamptonshire.

« Nous en sommes vraiment ravies », ont déclaré les sœurs au journal Epoch Times par courriel. « Nous travaillons dans des spécialités différentes, il est donc plus facile pour nous de partager nos expériences. »

(Avec l’autorisation de Joby Shibu Mathew)

« Pour l’instant, nous sommes nouvellement qualifiées, et nous comprenons que le domaine médical peut être un choix de carrière difficile », ajoutent-elles. « Mais nous nous y plaisons. Il y a toujours des opportunités pour se perfectionner. »

La mère des quatre jeunes femmes, Joby Shibu Mathew, âgée de 52 ans, travaille dans le service d’oncologie de l’hôpital d’Ipswich, dans le Suffolk.

« Elles m’ont confié qu’elles avaient vu ma passion pour les soins et le métier d’infirmière, et qu’elles souhaitaient le faire aussi », a déclaré Joby au Daily Mail. « Comment ont-elles pu choisir de faire le même métier ? »

Incapable d’utiliser ses qualifications d’infirmière outre-mer en Angleterre, Joby s’est requalifiée en 2017, l’année précédant le début de la formation de ses filles. Les quatre sœurs ont effectué des stages – également à l’hôpital d’Ipswich.

(Avec l’autorisation de Joby Shibu Mathew)

Aneesha, qui s’est légèrement éloignée de ses sœurs, s’émerveille du parcours de sa mère.

« Lorsqu’elle a obtenu son diplôme, cela a été une énorme source d’inspiration pour nous tous », a-t-elle déclaré. « C’est un défi, vous travaillez de longues heures, mais ce sentiment que vos compétences font une différence pour les gens est vraiment gratifiant. »

Le père des quatre jeunes filles, Shibu Mathew, 53 ans, ingénieur de maintenance, s’est installé en Angleterre avec Joby en 2007. L’année suivante, ils ont fait venir leurs filles du sud de l’Inde dans le Suffolk. La famille restée au pays les a toujours soutenus et les quadruplées sont toujours restées proches d’eux malgré la distance.

Les Mathews ont découvert qu’ils allaient avoir quatre bébés le jour de l’accouchement de Joby.

(Avec l’autorisation de Joby Shibu Mathew)

« Au départ, on nous a dit que nous aurions trois bébés », a-t-il déclaré au journal Epoch Times. « Nous étions donc heureux de la nouvelle et avons tout acheté pour les trois (…) en avoir quatre [a été] un énorme choc ! »

Le couple est resté proche de leurs filles au fur et à mesure qu’elles grandissaient et a toujours soutenu leurs décisions. Les filles entretiennent également de bonnes relations entre elles, a déclaré le père.

« Elles se disputent comme tous les frères et sœurs », explique-t-il. « Cependant, elles sont heureuses si nous, les parents, n’intervenons pas et les laissons se parler. En général, elles se réconcilient assez rapidement et font comme si rien ne s’était passé. »

« Il n’y a pas non plus de rivalité ou de compétition. »

(Avec l’autorisation de Joby Shibu Mathew)

Les sœurs ont des personnalités similaires, bien qu’Anjel et Aneetta « prennent tout un peu plus calmement que les deux autres » et peuvent rassurer leurs sœurs lorsqu’elles sont anxieuses, a déclaré le père.

On demande souvent aux Mathews s’il a été difficile d’élever quatre filles ensemble. « Nous avions des personnes gentilles et serviables autour de nous, ce qui a rendu la phase initiale plus facile », a déclaré Shibu. « Les filles ont appris à partager les choses dès leur plus jeune âge, et nous sommes heureux qu’elles continuent à tout partager et à s’entraider. »

Anjel, Aneetta, Aleena et Aneesha – qui avaient l’habitude de participer ensemble à des spectacles de danse préfèrent maintenant regarder des films – racontent qu’il y a eu plusieurs moments dans leur vie où leurs rêves ont convergé. Elles partagent également leurs sentiments ; lorsqu’une sœur se sent déprimée, les autres le ressentent aussi sans savoir pourquoi.

(Avec l’autorisation de Joby Shibu Mathew)

À 21 ans, leurs choix de vie ont véritablement convergé puisqu’elles se lancent ensemble dans le monde de la santé. Leurs liens entre sœurs restent inébranlables.

« On nous demande souvent si nous nous ennuyons entre nous, » ajoutent-elles. « Comme nous avons toujours été ensemble, nous sommes habituées à être les unes avec les autres la plupart du temps. »

« Même si nous sommes ensemble, ou pas ensemble, nous pouvons toujours discuter de tout. »

Partagez vos histoires avec nous sur emg.inspired@epochtimes.com, et continuez à recevoir votre dose quotidienne d’inspiration en vous inscrivant à la lettre d’information Epoch Inspired sur TheEpochTimes.com/newsletter.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ