Des vétérans de l’Armée française émus par Shen Yun : « Ça nous prend au cœur et à l’esprit ! »

Des vétérans de l’Armée française émus par Shen Yun : « Ça nous prend au cœur et à l’esprit ! »

Patrick Piat, vétéran de l’Armée française, lors d’une représentation de Shen Yun au Palais des Congrès de Tours, le jeudi 20 février 2020.

22 février 2020

TOURS Patrick Piat, André Trouillet et Michel Quesne sont trois vétérans de l’Armée française. Issus de différentes armes, ils se sont retrouvés jeudi au Palais des Congrès de Tours pour une expérience des plus exceptionnelles, celle de Shen Yun

Patrick Piat est ancien moniteur et pilote d’hélicoptère dans l’Armée de terre. Homme de valeurs, la sécurité des hommes et des biens demeure son leitmotiv. Ainsi, il n’hésite pas, avec son épouse, à passer une partie de l’été à effectuer des surveillances dans le Var pour lutter contre les incendies.

Selon lui, le spectacle Shen Yun est « magnifique », et ce, « pour deux raisons »« D’abord, on découvre la culture chinoise […] et surtout, on remarque le travail remarquable des artistes ! Chez les danseuses, ce qui m’a frappé, c’est la légèreté et la grâce ! Chez les garçons, ce sont les capacités physiques de danseurs et d’acrobates, avec une impression de facilité, alors que l’on imagine que derrière cela, il y a des heures et des heures d’entraînement ! »

En effet, sur le site de la compagnie Shen Yun, on peut lire que « la danse classique chinoise est la forme d’art au cœur des représentations de Shen Yun. Ce système de danse date de milliers d’années et s’est enrichi continuellement, dynastie après dynastie, pour finalement former un système de danse complet. Combinant des figures athlétiques à une élégance maîtrisée, elle est l’une des formes d’art les plus expressives au monde. »

« Ça nous prend au cœur et à l’esprit ! » a déclaré André Trouillet, retraité de l’Armée française, à l’occasion du spectacle Shen Yun au Palais des Congrès de Tours le 20 février 2020. (NTDTV)

Pour sa part, André Trouillet s’est dit très ému de cette découverte, n’hésitant pas à qualifier Shen Yun de « merveilleux ». « Tout est beau, la qualité de la chorégraphie, la musique et les jeunes, la beauté des jeunes femmes et la qualité athlétique des jeunes hommes ! » s’exclame-t-il.

Mais à la prestation exceptionnelle des danseurs, s’ajoute, selon lui, « la technologie qui est employée aussi à l’arrière ». « Cela rend le spectacle encore beaucoup plus attrayant », précise-t-il avec enthousiasme.

Le fond de scène numérique de Shen Yun est en effet unique, puisque les paysages projetés interagissent directement avec les actions des danseurs, plongeant encore davantage le spectateur au cœur de l’histoire racontée. Cette technologie innovante a d’ailleurs été récemment brevetée.

Michel Quesne, vétéran de l’Armée française et ancien directeur de la sécurité du Ritz et de l’hôtel Georges V, livre ses impressions sur le spectacle à l’issue de la représentation de la compagnie Shen Yun le jeudi 20 février 2020 au Palais des Congrès de Tours. (NTDTV)

Pour Michel Quesne, Shen Yun demeure avant tout un événement « rare » et « fabuleux », car « c’est la première fois » qu’il voit « un spectacle qui parle à ce point de la Chine ».

Ayant à cœur de faire renaître les 5 000 ans de la culture chinoise traditionnelle, les artistes de Shen Yun présentent non seulement les multiples ethnies qui peuplèrent la Chine, chacune ayant sa culture propre, mais aussi les apports des différentes dynasties qui se sont succédé à la tête de l’Empire du Milieu.

Un tableau foisonnant et haut en couleur où viennent s’imbriquer les mythes et les légendes qui n’ont cessé de transcender l’imaginaire du peuple chinois au fil des siècles, ainsi que les héros emblématiques des grands classiques de la littérature chinoise.

De tous ces tableaux dansés se dégagent des valeurs universelles et une profonde spiritualité, qui constituent le fondement de la civilisation chinoise vieille de 5000 ans. Et cela, nos vétérans de l’Armée l’ont fortement ressenti et apprécié. « Ça nous prend au cœur et à l’esprit ! » observe André Trouillet.

« Il y a tout à fait cette notion de spiritualité », souligne pour sa part Patrick Piat, faisant référence à l’essence divine de l’être humain. « C’est quelque chose à quoi j’adhère, complètement. […] Une telle perfection dans le monde dans lequel on vit ne peut pas être le fruit du hasard. »

Pour cet ancien militaire, il est d’ailleurs particulièrement important de conserver « cette notion spirituelle qui disparait complètement ! Aujourd’hui, on a tendance à tout mettre du côté de la science, des techniques et on se rend compte que l’humain disparait entièrement. On va plus vers quelque chose de mauvais que vers quelque chose de bon pour l’humanité… Si on continue sur ce chemin-là, ça risque de mal se passer. Mais on garde l’espoir, justement, qu’il y ait quelque chose, quelqu’un au-dessus de nous, et qu’une intervention puisse arriver un jour ou l’autre et améliorer les choses… » 

À l’heure de recommander Shen Yun, tous sont unanimes. « Il faut à tout prix aller voir ce spectacle », précise M. Piat, car Shen Yun « donne un point de vue un petit peu différent de ce que l’on entend quand on parle de la Chine actuelle ».

« C’est quand même agréable d’apporter une vérité un peu plus complète et une image un petit peu différente de ce que l’on peut entendre et voir ! » 

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’événement culturel le plus important de notre époque et couvre les réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006. En tournée en France jusqu’au 10 mai à Tours, Nantes, Montpellier, Aix-en-Provence, Nice et Paris.