Désormais, les pompiers du Doubs peuvent demander d’envoyer une photo de la situation avant toute intervention

Par Emmanuelle Bourdy
10 juin 2021
Mis à jour: 10 juin 2021

Depuis mars 2021, les pompiers du Doubs peuvent demander aux victimes ou aux témoins d’envoyer une photo avant toute intervention, s’ils jugent cela nécessaire. Un moyen pour eux de cerner le problème plus rapidement, avant même de se rendre sur les lieux et de porter secours aux victimes.

La technologie peut être un outil précieux dans certaines circonstances. Désormais, lorsqu’une personne contactera le 18 ou le 112, les secours pourront demander, mais sans imposer, une photo de la situation. Cela permettra aux pompiers de mieux visualiser le problème et par conséquent, d’envoyer les moyens adaptés pour y faire face.

« La photo permet d’avoir une idée plus précise de la situation »

Concrètement, les pompiers enverront d’abord un SMS à la personne qui les appelle, puisque la plupart du temps ceux-ci ont automatiquement le numéro de l’appelant. Il suffira alors à la personne qui a appelé de cliquer sur « répondre » et d’envoyer la ou les photos, à condition bien entendu qu’elle dispose d’un smartphone.

Ainsi que le relate France 3 Bourgogne-Franche-Comté, les pompiers du Doubs ont indiqué le 4 juin que « la photo permet d’avoir une idée plus précise de la situation. Les sapeurs-pompiers peuvent alors engager les secours les plus adaptés en quantité et en qualité et ainsi améliorer la prise en charge de la victime ou le traitement du sinistre ». Cette technologie pourra être utile entre autres en cas d’incendie, d’accident de la route ou encore à la suite d’un problème de pollution aquatique.

L’Est républicain ajoute que, selon le capitaine Céline Chevallier en charge de la mise en œuvre opérationnelle, « le but est d’améliorer la prise en charge immédiate du sinistre ou de l’accident et de mieux dimensionner les moyens engagés. Avec une simple image, on peut anticiper, voir ce qui se passe, comment le feu va se développer, s’il y a des risques pour les habitations à proximité ».

Une autre technologie utilisée dans le Val-d’Oise : l’application Expert eye

Pour l’heure, les premiers essais sont concluants et cette option devrait être de plus en plus utilisée à l’avenir, afin d’aller vers une efficacité toujours plus optimale. Ainsi que le rapporte Actu.fr, les pompiers du département du Val d’Oise utilisent une technologie différente, via l’application Expert eye. Les pompiers peuvent alors prendre la main à distance sur le portable de la personne qui les appelle. Cela leur permet notamment de gérer le son, le zoom ou encore le flash du téléphone.

Le capitaine Sebti Khadimallah indique à Actu.fr que « parfois, avec la panique et le stress, les témoignages ne sont pas forcément très clairs. Là, lors d’un accident de la circulation, l’état du véhicule nous renseigne sur la violence du choc et nous indique s’il faut engager plus de moyens. En cas d’incendie, cela peut nous permettre d’apprécier au mieux la situation ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ