Un détecteur de métaux met au jour un trésor viking extrêmement rare, vieux de 1000 ans, sur l’île de Man

Par Jenni Julander
17 mars 2021
Mis à jour: 17 mars 2021

Un chasseur de trésors amateur a mis au jour une collection d’objets vikings qui auraient été enterrés sur l’île de Man il y a plus de 1 000 ans.

La collection comprend des trésors tels qu’une grande broche en argent et un brassard en or massif extrêmement rare. Il s’agit d’une découverte capitale, datée d’environ 950 après J.-C. et dont la valeur est estimée à plusieurs milliers de livres, a déclaré le Manx National Heritage Museum dans un communiqué.

Elle a déjà été déclarée trésor officiel par le Coroner of Inquests et sera exposée au Manx National Heritage Museum situé à Douglas, sur l’île de Man, selon le communiqué.

(Avec l’aimable autorisation de Simon Park Photography)

Le trésor enterré a été mis au jour par Kath Giles, un officier de police à la retraite, à l’aide de son détecteur de métaux.

Lynsey Clague, responsable de la communication au Manx National Heritage Museum, a déclaré à Epoch Times que Kath Giles s’était installée sur l’île de Man après sa retraite et qu’elle s’était lancée dans la chasse aux trésors en tant qu’amateur.

Fait remarquable, il s’agit de la « troisième découverte notoire » de Mme Giles depuis son arrivée sur l’île, a déclaré la responsable de la communication.

Mme Clague a ajouté que les précédentes découvertes de Kath Giles comprennent une tête de hache et une épée de l’âge du bronze, qui ont toutes deux été données au Manx National Heritage Museum.

(Avec l’aimable autorisation de Simon Park Photography)

Kath Giles a trouvé le trésor avec son détecteur de métaux en décembre de l’année dernière, sur des terres agricoles privées dans le Nord de l’île. Elle a su qu’elle avait découvert quelque chose de « significatif et enthousiasmant » dès qu’elle a vu le trésor.

« Je suis tellement ravie d’avoir trouvé des artefacts qui sont non seulement si importants, mais aussi si beaux ! » a déclaré Kath dans sa déclaration.

« J’ai su que j’avais trouvé quelque chose de très spécial lorsque j’ai retiré la terre de l’une des extrémités de la broche, puis j’ai ensuite trouvé des parties de l’épingle, de l’anneau, et en dessous, le magnifique brassard en or. »

Le brassard en or tressé comporte une bande plate au centre, estampillée d’un motif décoratif, selon la déclaration.

Allison Fox, conservatrice de l’archéologie au Manx National Heritage, a déclaré dans le communiqué qu’ils ont reçu un appel téléphonique de Kath à la fin de l’année dernière, les informant de la découverte.

« Avec l’aide de Kath, nous avons pu répertorier le site et nous assurer qu’il n’y avait plus d’autres objets dans le sol », a déclaré Fox.

« Le brassard est une découverte rare. Les objets en or n’étaient pas très courants à l’époque viking. L’argent était de loin le métal le plus utilisé pour le commerce et la présentation de la richesse. On estime que l’or valait 10 fois la valeur de l’argent et que ce brassard pouvait être l’équivalent de 900 pièces d’argent », a ajouté Fox.

(Avec l’aimable autorisation de Manx National Heritage)

La broche en argent est « l’un des plus grands spécimens de ce type jamais découverts », précise le communiqué. Connue sous le nom de « broche chardon de type boule », elle comporte un anneau et une épingle aux motifs complexes. Bien que l’épingle soit cassée en son centre, la broche est complète et extrêmement rare.

Le brassard et la broche sont également les premiers de leur type jamais découverts sur l’île de Man. La découverte reflète « de manière significative » la richesse qui circulait sur l’île et dans la région autour de la mer d’Irlande il y a plus de mille ans, selon le communiqué.

« Les Vikings sont arrivés sur l’île de Man dans les années 800, d’abord pour faire du commerce, puis pour s’installer », a déclaré Fox. « Le trésor de Kath Giles peut être daté, sur des bases stylistiques et comparatives, aux alentours de 950 après J.-C., une époque où l’île de Man était en plein milieu d’une importante zone commerciale et économique. »

(Avec l’aimable autorisation de Manx National Heritage)

Fox ajoute que « la domination viking touchait à sa fin » à cette époque, et il est possible que cette dynamique ait poussé certains groupes de Vikings à s’installer sur l’île.

« L’influence viking et nordique est restée forte sur l’île durant encore trois cents ans, bien après une grande partie du reste des îles britanniques », a déclaré Fox. « Le brassard et la broche sont des ornements personnels de haut niveau et représentent une grande quantité de richesse accumulée. Trouver un seul de ces objets serait déjà significatif. »

Ce fait, associé au fait que les pièces du trésor ont toutes été trouvées ensemble, suggère qu’elles ont été enterrées par une personne assez riche qui se sentait en danger immédiat, a déclaré Fox.

Le lieu de la découverte et l’identité du propriétaire sont gardées confidentielles afin de préserver le site de fouille, mais le trésor sera exposé au Manx National Heritage Museum.

« Manx National Heritage tient à remercier sincèrement le découvreur et les propriétaires pour leur soutien et leur aide dans cette remarquable découverte », a-t-elle ajouté.

(Avec l’aimable autorisation de Manx National Heritage)

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ