Deux chiens retrouvés attachés en forêt : l’un d’eux avait les chairs entaillées par son collier trop serré

Par Emmanuelle Bourdy
22 juillet 2019 Mis à jour: 28 juillet 2019

Le 22 mars, la fondation 30 Millions d’Amis reçoit un appel signalant deux chiens attachés dans une forêt non loin d’Illats, en Gironde. C’est alors que six gendarmes de la compagnie de Podensac ainsi que l’équipe de 30 Millions d’Amis se rendent sur les lieux et découvrent les deux chiens.

Voulant enlever les tiques du jeune labrador braque âgé de 8 mois, l’un des gendarmes s’est alors aperçu que l’animal avait une plaie profonde à l’emplacement de son collier. Brigitte, une enquêtrice bénévole, explique : « Il n’y avait ni eau ni abri pour les chiens. Avant de repartir, l’une des gendarmes a pris dans ses mains la tête du plus jeune animal afin de lui ôter des tiques [il en était couvert, NDLR]. C’est là que ses doigts ont glissé vers le cou et que nous avons découvert la plaie !»

La blessure était si profonde qu’une intervention urgente était nécessaire. L’examen vétérinaire a révélé que le collier du petit chien était un simple lien en nylon, cela expliquant l’entaille que celui-ci avait creusé dans la chair. Lors de cet examen, des cicatrices antérieures ont même été découvertes à d’autres endroits où le collier avait dû être positionné. Le vétérinaire a dû exécuter une anesthésie pour parvenir à ôter ce lien serti dans la chair du chiot et une suture de 17 cm a dû être réalisée.

L’intervention terminée, le chiot a passé une nuit sous surveillance puis a été emmené au refuge des Clochards Poilus dans la commune de Tabanac (Gironde). L’enquêtrice bénévole précise : « Quand il est arrivé au chenil, il a fait des bonds ! Aussi craintif et soumis qu’il pouvait être lorsque nous l’avons trouvé en forêt, il a révélé son caractère très joyeux. C’est un petit bonhomme d’une grande gentillesse, qui adore les caresses, les friandises… et que l’on s’occupe de lui, tout simplement. »

Le chiot a été baptisé Hope (qui signifie espoir en anglais).

Suite à cette mésaventure, nos deux chiens ont chacun retrouvé une famille d’accueil. Aline, la propriétaire de Hope, a été contactée par 30 Millions d’Amis : «Aujourd’hui il est en pleine forme et tout est guéri».

Elle raconte comment cette histoire a débuté : «J’étais chez le vétérinaire pour acheter des croquettes pour mon chat. Comme j’ai dû attendre, j’ai regardé les petites annonces et j’ai vu celle de Hope, que j’ai prise en photo et envoyée à mon mari. Il m’a répondu « pourquoi pas ? », ce qui voulait dire oui !».

Elle se réjouit de ce gentil compagnon : «Il est adorable, plein de vie et très intelligent, il apprend vite ! Cela fait une semaine que nous l’avons, et on a l’impression qu’il est là depuis toujours.»

Elle précise que «tout l’étonne et le surprend : un chat, une voiture ou même un simple bout de pain !». Mais elle constate parfois chez Hope une crainte bien légitime : «On sent chez lui la peur d’être abandonné, car il est toujours très heureux de revenir à la maison après être sorti.»

Une plainte a été déposée pour acte de cruauté, mauvais traitements et privation de soin par la fondation 30 Millions d’Amis.

RECOMMANDÉ