Deux officiers de police affrontent un sans-abri devant un magasin, mais lui réservent une surprise

Par Epoch Times
19 juillet 2021
Mis à jour: 19 juillet 2021

La vidéo de deux officiers de police australiens aidant un sans-abri devant un magasin est devenue virale et a impressionné des milliers de spectateurs en ligne.

Adele Barbaro, une blogueuse basée à Melbourne, se rendait à un magasin local, Woolworths, par une soirée glaciale lorsqu’elle a remarqué que deux policiers s’approchaient d’un sans-abri devant l’entrée du magasin. Elle a filmé l’incident avec son téléphone.

L’homme avait une pancarte écrite à la main demandant de la monnaie pour acheter de la nourriture.

Il faisait très froid ce soir-là, avec des températures descendant jusqu’à 4 °C, et elle était emmitouflée pour se réchauffer.

« Lorsque les agents se sont approchés de lui, au lieu de lui dire ‘il est temps de passer à autre chose’ ou ‘tu sais que tu n’as pas le droit d’être ici’, l’un d’eux a dit ‘qu’est-ce qui t’amène dans le froid ce soir, mon ami ?' » Adele a-t-elle ensuite raconté dans un post Facebook.


(Avec l’aimable autorisation d’Adele Barbaro)

(Avec l’aimable autorisation d’Adele Barbaro)

Les officiers, les agents Sheridan Jones et Simon Jacobson, répondaient à un signalement de perturbations, mais ce n’est pas ce qui ressortait de leur interaction avec l’homme, qui semblait abattu.

Je l’ai entendu dire qu’il avait faim, les iPads sont sortis et ils ont pris des détails, et alors que je passais les portes automatiques, j’ai entendu les agents dire : « Nous voulons juste nous assurer que tu vas bien, mon ami. »

Adele a continué à parcourir les allées, choisissant ses serviettes de table et sa nourriture dans les rayons, lorsqu’elle a aperçu les deux agents à l’intérieur, portant des petits pains et un poulet rôti chaud.

Sa première pensée a été qu’il s’agissait peut-être d’un dîner tardif pour les officiers eux-mêmes, mais elle a vite compris que ce n’était pas le cas lorsqu’elle a entendu l’un d’eux dire qu’ils devaient probablement lui acheter aussi du lait.

« Nous nous sommes retrouvés à la caisse en même temps, ils s’étaient séparés et semblaient faire la moitié des courses chacun et ont sorti tous les deux leurs porte-monnaie pour payer la moitié chacun », a-t-elle écrit.

(Avec l’aimable autorisation d’Adele Barbaro)
(Avec l’aimable autorisation d’Adele Barbaro)

Adele a été impressionnée lorsqu’elle a entendu les agents demander à l’homme s’il avait un endroit où passer la nuit, avant de lui remettre avec sympathie le paquet qu’ils avaient préparé pour lui.

Après qu’Adele a posté la vidéo, celle-ci a recueilli plus de 54 000 likes et a été partagée près de 10 000 fois, tout en suscitant des éloges à l’égard des forces de l’ordre en général de la part des spectateurs qui ont commenté – certains se plaignant de la façon dont les hommes et les femmes en bleu sont parfois représentés.

« Malheureusement, on ne verra jamais ça aux infos », a commenté Andrea Dyson, une utilisatrice de Facebook ; ce à quoi Adele a répondu : « C’était pourtant ce dont les gens avaient besoin de s’apercevoir depuis très longtemps ! »

« Quelle belle histoire ! Merci de l’avoir partagée », a commenté Nicole Alberse. « J’espère que les gens ne sont pas trop surpris par cela, cependant. Notre police fait un travail fantastique à la fois pour protéger et s’occuper de la communauté, alors que malheureusement, ce ne sont que les histoires négatives qui sont généralement rapportées. »

(Avec l’aimable autorisation d’Adele Barbaro)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ