Deux statues de la Vierge décapitées dans le Gard et l’Hérault, un homme arrêté

Par Emmanuelle Bourdy
27 octobre 2020
Mis à jour: 27 octobre 2020

Deux statues de la Vierge Marie ont été vandalisées, à Pont d’Hérault, sur la commune de Sumène (Gard) et à Montaud (Hérault). L’auteur des faits a été interpellé.

Une première statue de la Vierge Marie, érigée sur la commune de Sumène, à Pont d’Hérault, a subi d’importantes dégradations à la suite de jets de pierres. Elle a fini décapitée, rapporte Midi libre.

Un deuxième acte de vandalisme s’est produit peu de temps après, de la même manière, sur la commune de Montaud (Hérault). La statue ayant également été décapitée après avoir reçu des jets de pierres.

Si, lors du premier acte de vandalisme, l’auteur des faits n’a pas pu être débusqué, l’enquête, menée par les militaires de la communauté de brigades du Vigan renforcée par la brigade de recherche locale, a permis de démasquer le vandale, précise nos confrères.

L’individu a été interpellé le 21 octobre 2020 dans son habitation, située à Castelnau-le-Lez (Hérault). Placé en garde à vue, l’homme a reconnu les faits lors de son audition. Il sera jugé devant le tribunal correctionnel d’Alès.

FOCUS SUR LA CHINE – Institut Confucius : l’influence de Pékin en France et dans le monde

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ