Ce que vous devez savoir sur Evergrande

Par Edward Cheng
6 octobre 2021
Mis à jour: 6 octobre 2021

Les difficultés financières d’Evergrande ont ébranlé les marchés financiers mondiaux, et les investisseurs s’attendent à une plus grande volatilité à mesure que la situation d’Evergrande évolue. Alors, qu’est-ce qu’Evergrande ? Pourquoi fait-il l’actualité ? Qu’est-ce qui a mal tourné ? Que va-t-il se passer ?

Qu’est-ce qu’Evergrande ?

Evergrande est un géant du développement immobilier en Chine. Il possède 1 300 projets dans plus de 280 villes et est le plus grand promoteur immobilier de Chine en termes de ventes.

Mais ses activités vont bien au-delà du développement immobilier. Ses activités se sont étendues aux parcs à thème, aux véhicules électriques, aux services financiers, à l’eau minérale et il possède même une équipe de football (Guangzhou Evergrande FC).

Pourquoi fait-il parler de lui ?

On estime qu’Evergrande a une dette de 300 milliards de dollars et qu’il a du mal à payer ses créanciers. Le 23 septembre, Evergrande devait payer 83,5 millions de dollars d’intérêts sur des obligations libellées en dollars. Le Wall Street Journal a rapporté que les investisseurs n’ont pas reçu les fonds. Evergrande pourrait être déclaré en faillite si les paiements d’intérêts ne sont pas effectués dans les 30 jours suivant la date d’échéance.

L’agence de notation Standard and Poor’s (S&P) a jugé « probable » un défaut de paiement d’Evergrande. Les investisseurs perdant confiance dans la solvabilité de l’entreprise, le cours de l’action Evergrande a chuté de 80 % depuis le début de l’année.

Alors que la société s’efforce de trouver des fonds, la construction de ses projets est au point mort, ce qui remet en question l’avenir des 1,4 million de propriétés qu’elle s’est engagée à construire. La situation a suscité des protestations au siège d’Evergrande à Shenzhen. Parmi les manifestants figuraient des entrepreneurs à qui Evergrande devait de l’argent et des personnes ayant payé pour une maison qui ne sera peut-être jamais livrée.

Mais le problème ne se limite pas aux personnes à qui Evergrande doit de l’argent, et il pourrait avoir des effets considérables. L’immobilier joue un rôle majeur dans l’économie chinoise. Il représente environ 25 % du produit intérieur brut et constitue également la principale source d’actifs des ménages (environ 60 % des actifs des ménages). L’évolution de la situation difficile d’Evergrande pourrait donc avoir des conséquences majeures au niveau national et mondial. Un effondrement désordonné d’Evergrande pourrait déclencher une spirale descendante sur le marché immobilier chinois, ce qui pourrait faire dérailler la croissance nationale et mondiale, et provoquer des troubles sociaux, les citoyens voyant leur richesse s’évaporer.

Qu’est-ce qui a mal tourné ?

Divers facteurs réglementaires, commerciaux et économiques ont déclenché la tempête parfaite qui a entraîné les difficultés financières d’Evergrande.

Au fil des ans, les autorités chinoises ont profité des avantages d’un marché immobilier en plein essor, mais elles se sont récemment inquiétées des risques que ce marché fait peser sur la stabilité financière. Le Parti communiste chinois (PCC) a introduit au fil des ans différentes mesures réglementaires destinées à freiner les prix de l’immobilier. Il a même créé un slogan pour décourager l’investissement immobilier : « Les maisons sont faites pour vivre, pas pour spéculer. »

Dans le cadre de cette répression de l’investissement immobilier, en août 2020, les autorités chinoises ont directement ciblé les promoteurs avec leur politique des « trois lignes rouges ». Cette politique limitait le montant de l’effet de levier dont pouvaient disposer les promoteurs, et exigeait qu’ils disposent de suffisamment de liquidités pour couvrir les dettes à court terme.

Ces mesures ont considérablement freiné Evergrande, dont le modèle économique reposait sur des emprunts agressifs pour acheter des terrains et construire des logements. Pour se conformer à ces mesures, Evergrande a été contraint de trouver des moyens de réduire sa dette et de lever des fonds, mais en mars de cette année, Evergrande ne respectait toujours pas les « trois lignes rouges » et était jugé dans la « zone rouge ».

Pour couronner le tout, les fermetures liées à la pandémie de 2020 ont gelé le marché immobilier pendant des mois, faisant baisser les ventes de biens immobiliers, laissant Evergrande à court de liquidités.

Et maintenant ?

Il est peu probable que cette crise soit résolue rapidement. Outre les intérêts qu’il doit dans l’immédiat, Evergrande a une dette qui s’étend sur plusieurs années. Rien que pour l’année prochaine, il doit rembourser 7,6 milliards de dollars d’obligations. La gestion de ces obligations sera complexe et difficile.

Il est probable que les autorités de Pékin interviennent à un certain niveau, mais selon de nombreux analystes, un renflouement total semble peu probable. Un rapport de S&P Global Ratings prévoit également qu’un renflouement est peu probable, affirmant qu’Evergrande « n’est pas trop gros pour faire faillite ». Les autorités chinoises semblent attachées à leur politique visant à décourager les investissements et les prêts immobiliers, et renflouer Evergrande nuirait à ce programme. Mais la taille, le profil et l’interconnexion d’Evergrande avec les marchés financiers mondiaux et nationaux mettront leur détermination à l’épreuve.

Cette semaine, la banque centrale du régime a promis de protéger les intérêts des acheteurs de logements, signalant qu’elle pourrait intervenir pour amortir le choc d’une retombée potentielle.

Les autorités chinoises pourraient utiliser leur mainmise sur le secteur financier et bancaire chinois pour organiser une forme de restructuration contrôlée de la dette. Les commentateurs du marché pensent que les personnes qui ont acheté leur maison à l’avance seront protégées, les possibilités étant notamment de faire en sorte que d’autres promoteurs immobiliers ou même les autorités locales/régionales reprennent les projets inachevés.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées  :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ