Certains gels hydroalcooliques en vente sont jugés dangereux et inefficaces

Par Léonard Plantain
20 novembre 2020
Mis à jour: 20 novembre 2020

Utilisés massivement en tant que geste barrière principal en cette période de pandémie, certains gels hydroalcooliques seraient inefficaces contre le coronavirus, d’après la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

À la suite d’un large contrôle des différents gels et solutions hydroalcoolique sur le marché, la DGCCRF alerte les consommateurs sur la qualité de certains produits, contenant en réalité moins de 60 % d’alcool et qui sont donc dangereux car inefficaces contre le coronavirus.

Selon la DGCCRF, sur 162 produits déjà analysés, 73 % d’entre eux posent problème, soit parce qu’ils sont non conformes (38 %), soit parce qu’ils sont jugés dangereux en plus d’être non conformes (35 %), rapporte France Info.

La première catégorie concerne les gels hydroalcooliques dont l’étiquetage est incomplet ou incorrect. La seconde regroupe ceux dont la teneur en alcool est insuffisante, qui représentent 13 % des produits analysés, mais aussi ceux dont l’étiquetage ne renseigne pas sur la dangerosité de la solution, notamment son inflammabilité (22 % des produits analysés), relate CNews.

Problème : ces solutions hydroalcooliques sont commercialisées un peu partout en France, que ce soit en grande surface, sur internet, dans les bureaux de tabac, mais aussi parfois en pharmacie. Il est question « de plusieurs milliers de produits » à retirer du marché, selon Romain Roussel, le directeur de cabinet de la DGCCRF.

Romain Roussel a ensuite assuré qu’une « vigilance constante » était appliquée à l’égard de ces gels hydroalcooliques identifiés comme dangereux ou non conformes. Beaucoup ayant déjà fait l’objet de « mesures de retrait ou de rappel », a-t-il précisé.

En attendant, et en toute situation, la DGCCRF préconise aux consommateurs de bien lire les étiquettes, en rappelant que « seules les solutions ou gels hydroalcooliques ayant une teneur en alcool (éthanol, propan-1-ol ou propan-2-ol) d’au moins 60 % ou répondant à la norme EN 14476 sont efficaces en matière de désinfection ».

Focus sur la Chine – Relation amour-haine entre Taïwan et la Chine


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ