Didier Raoult porte plainte pour diffamation contre un homologue du CHU de Grenoble

Par Epoch Times avec AFP
20 novembre 2020
Mis à jour: 21 novembre 2020
 Lors d’un entretien à CNews, Jean-Paul Stahl, professeur de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, a proféré des propos injurieux et diffamatoire contre le directeur de l’Institut Méditerranée-Infection à Marseille.

Le professeur abat ses cartes. Didier Raoult a porté plainte pour diffamation contre Jean-Paul Stahl, professeur de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, après que celui-ci l’a notamment accusé de proférer des « fadaises » et d’avoir « bidonné » son étude sur l’hydroxychloroquine, a-t-on appris auprès de son avocat le 20 novembre.

« Nous avons déposé plainte avec constitution de partie civile devant le tribunal judiciaire de Marseille suite aux propos injurieux et diffamatoires de M. Stahl lors d’un entretien à CNews en août », a précisé Me Brice Grazzini, l’un des avocats du professeur Raoult, le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection.

L’hydroxychloroquine toujours pointée du doigt

M. Stahl est l’ancien président de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF), une société savante à l’origine d’une plainte contre le professeur Raoult devant le conseil de l’ordre des médecins, a souligné Me Grazzini. La Spilf reproche plusieurs entorses déontologiques au directeur de l’IHU Méditerranée Infection liées à sa promotion de l’hydroxychloroquine dans le cadre du traitement des malades du Covid-19.

Dans le cadre de ce dossier, Didier Raoult va comparaître devant la chambre disciplinaire du Conseil de l’ordre en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à une date pour l’instant non précisée. Cette plainte en diffamation déposée vendredi suit une première plainte du Pr Raoult, fin octobre, sur le même fondement, contre la professeure Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, également devant le tribunal judiciaire de la cité phocéenne.

M. Raoult a également porté plainte, jeudi, contre le vice-président de l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône, pour « non confraternité », suite à une cinquantaine de tweets de celui-ci le dénigrant. Fin juillet, le professeur Raoult avait déposé une première plainte, « pour dénonciation calomnieuse », contre Martin Hirsch, le directeur des hôpitaux de Paris (AP-HP). Celui-ci l’avait accusé d’avoir fait un « faux témoignage » lors de son audition devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale le 24 juin.

Nouvel Horizon – Prélèvement obligatoire d’ADN et de sang

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ