Dîners clandestins : la Société des journalistes de M6 défend son reportage et assure avoir eu confirmation de la présence d’un ministre

Par Epoch Times avec AFP
6 avril 2021
Mis à jour: 7 avril 2021

La Société des journalistes (SDJ) des JT de M6 défend le reportage sur des dîners clandestins qui a mis les réseaux sociaux en ébullition, alors que l’un de leurs organisateurs, Pierre-Jean Chalençon, accuse les reporters de la chaîne de l’avoir piégé.

Depuis la diffusion le 2 avril de ce reportage, le célèbre collectionneur « se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux », « accuse notre rédaction et nos JT de propager des ‘calomnies' » et « nous reproche ‘une sorte de guet-apens, de coup monté' », a rapporte le 6 avril la SDJ, qui tient à réfuter ces propos.

Le « respect des règles déontologiques »

« D’autres sources (que Pierre-Jean Chalençon) nous ont confirmé en ‘off » la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners », a assuré la SDJ des Journaux télévisés de M6, qui assure poursuivre ses propres investigations à ce sujet.

« Comme c’est toujours le cas, le travail de nos journalistes a été effectué avec rigueur et dans le parfait respect des règles déontologiques », assure-t-elle, rejetant point par point les critiques du collectionneur.

Ce dernier assure que son témoignage diffusé dans le reportage, dans lequel il dit avoir dîné dans « des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres », n’était en fait qu’« un énorme poisson d’avril ».

Le reportage a enflammé les réseaux sociaux durant le weekend, provoqué des réactions de la classe politique et entraîné l’ouverture d’une enquête.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré mardi qu’à sa connaissance, aucun ministre ne participait à de tels dîners de luxe clandestins et il a pourfendu une rumeur qui « sape les fondements de la démocratie ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ