Dîners clandestins avec des ministres : « C’est un énorme poisson d’avril », affirme maintenant Pierre-Jean Chalençon

Par Nathalie Dieul
7 avril 2021
Mis à jour: 7 avril 2021

Après avoir témoigné qu’il avait dîné avec « un certain nombre de ministres » dans des restaurants clandestins, le collectionneur Pierre-Jean Chalençon s’est rétracté, prétextant avoir organisé « un énorme poisson d’avril ».

« Si les gens n’ont pas un peu d’humour, c’est qu’ils n’ont rien compris. C’était un énorme poisson d’avril qui a marché », a assuré Pierre-Jean Chalençon à l’antenne de BFMTV.

« Je suis un bon citoyen. Je n’organise absolument pas de dîners, de soirées, de fiestas au palais Vivienne », a-t-il ajouté, confirmant la version que son avocat, Me Jean-Luc Chetboun, a rendue publique dans un communiqué le 4 avril.

Un véritable scandale a éclaté après la diffusion vendredi d’un reportage de M6 qui montrait des dîners clandestins dans les beaux quartiers de Paris et que des ministres y participaient. Une enquête pénale a été ouverte par le procureur de Paris Rémy Heitz dimanche.

Niant les faits qui lui sont reprochés en tant qu’organisateur de certaines de ces soirées, le collectionneur a toutefois reconnu avoir organisé un évènement pour préparer le bicentenaire de la mort de Napoléon, alors qu’il espère pouvoir ouvrir le palais Vivienne en mai pour « des dîners, des déjeuners napoléoniens et des visites ».

« La semaine dernière était une sorte de soirée zéro. Nous avons mis en exergue quelques tables et invité quelques personnes pour leur faire visiter », a déclaré Pierre-Jean Chalençon. « Nous avons fait comme s’il y avait une soirée au palais, mais il n’y avait rien à manger. Une soirée pour faire des photos, pour montrer aux entreprises et aux chefs d’entreprises le palais Vivienne. »

« Si on ne peut plus avoir de l’humour », se désole-t-il, assurant encore une fois qu’il ne reçoit pas de ministres et que « c’était une blague ».

M. Chalençon a accusé M6 de « propager des calomnies » et d’avoir monté « une sorte de guet-apens, un coup monté », rapporte L’Indépendant. Le célèbre collectionneur reproche aussi à la journaliste de la chaîne privée de l’avoir « harcelé ».

« Il n’en est rien », a répliqué la SDJ de M6. La professionnelle lui a simplement envoyé un SMS « en se présentant comme journaliste qui enquêtait sur les soirées clandestines » et c’est Pierre-Jean Chalençon lui-même qui l’a rappelée.

« D’autres sources nous ont confirmé en ‘off’ la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners », affirme la société des journalistes de JT de M6.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ