Pour dissuader les voleurs, il bricole sa camionnette pour qu’elle délivre une décharge de 1.000 volts, la police n’y voit aucun problème

Par Tom Ozimek
3 août 2019 Mis à jour: 3 août 2019

Royaume-Uni – La police a déclaré qu’un homme qui avait câblé sa camionnette pour donner un électrochoc de 1 000 volts aux voleurs potentiels était en règle et agissait selon ses droits, à condition qu’il ait mis en place un panneau d’avertissement.

Ray Taylor, 61 ans, a déclaré au Sun qu’il en avait assez des gens qui s’introduisent par effraction dans sa camionnette et que pour dissuader les voleurs potentiels, il avait câblé la poignée de la porte arrière pour qu’elle provoque un choc électrique.

Il a déclaré qu’au cours des deux dernières années, il s’est fait voler en tout 6 000 € d’équipement dans sa Citroën Dispatch.

Taylor, un électricien de Wolverhampton, dans les Midlands du Royaume-Uni, a déclaré que la charge électrique serait accompagnée d’une sirène de 120 décibels.

« Ça a résolu tous mes problèmes, maintenant je peux dormir tranquille », a déclaré Taylor au Sun. « Le choc électrique ne fera pas de dégâts durables, mais il vous fera sauter un peu. »

L’électricien a installé une étiquette d’avertissement sous la poignée, sur laquelle on peut lire « Danger Live Terminals » (Terminaux sous tension, danger).

Le fourgon a été contrôlé par la police, d’après The Metro, et ils ont dit à M. Taylor que c’était tout à fait légal.

La police des West Midlands, cependant, a été citée dans le rapport comme ayant déclaré qu’elle n’approuverait pas de telles formes de dissuasion électrique.

Réactions

Le Sun a publié l’article sur sa page Facebook, suscitant de nombreuses réactions.

« Je ne le blâme pas, mais je me demande combien de personnes qui vivent dans son quartier et le reconnaissent vont maintenant aller essayer juste pour déclencher l’alarme », a écrit un internaute.

« Imaginez si un jeune enfant décidait de tirer sur la poignée », écrivait un autre, ajoutant : « Bien que d’un autre côté, je ne peux pas lui en vouloir d’avoir fait ça, il y a tellement de voleurs. »

Un autre a commenté : « Bien joué ! Il y a un avertissement, alors si des voleurs sont prêts à prendre le risque, c’est leur problème, je ne vois pas pourquoi il ne devrait pas protéger ses affaires ! »

RECOMMANDÉ