Des distributeurs de chatons vivants à la place des peluches sont installés en Chine (vidéo)

8 mai 2017
Mis à jour: 9 mai 2017

Selon The Mirror, une machine de jeu, offrant comme prix un chaton vivant, a été installée dans un parc d’attraction en Chine.

La machine se présente sous la forme d’une armoire en verre avec des chatons à l’intérieur. Pendant un temps limité, les joueurs doivent essayer d’attraper  avec une main mécanique un chaton vivant au lieu des jouets en peluche habituels. En manipulant la pince mécanique, le joueur peut transporter un chaton dans le compartiment des cadeaux, le récupérer et le garder comme prix.

Une vidéo montrant ce jeu a été largement commentée dans les réseaux sociaux chinois. La plupart des internautes ont réagi négativement, en répétant:  « Les animaux ne sont pas des jouets ! »

La maltraitance des animaux n’est pas rare en Chine

En Chine, la maltraitance des animaux est assez fréquente, ce qui se confirme par des vidéos postées sur Internet. Au début de l’année, une vidéo est apparue sur la toile montrant le traitement cruel d’un tigre dans un cirque chinois. Le tigre était ligoté si fermement, qu’il ne pouvait pas bouger pendant plusieurs heures. Pendant ce temps, ceux qui le souhaitaient pouvaient s’installer à califourchon avec leurs enfant sur le dos du tigre et prendre des photos. D’après Edgard Zapashny, directeur du cirque de Moscou, il a également été injecté au tigre des tranquillisants, ce qui est inacceptable dans le traitement des animaux.

Les mauvais traitements des animaux dans les cirques chinois ont été signalés dans un rapport 2010 de Animals Asia Foundation. Selon cette organisation, dans les cirques chinois, les tigres sont forcés à monter sur les chevaux, les singes à rester en équilibre sur les pointes des cornes de chèvres et les cochons à se jeter dans l’eau à partir d’une planche en train de couler.  En outre, pour assurer la sécurité des dresseurs, les dents des animaux sont souvent arrachées. Malgré l’interdiction de garder les animaux sauvages dans des cirques en Chine, dans la pratique, cette interdiction n’est pas souvent respectée.

La cruauté envers les animaux est observée dans d’autres domaines de la société chinoise. Par exemple, les animaux sont souvent utilisés pour attirer les clients dans les centres commerciaux. Les médias chinois ont parlé récemment du « plus triste des ours polaires » gardé dans une fosse en béton dans un centre commercial à Guangzhou. L’animal est gardé sous un éclairage artificiel et n’a pas vu le soleil pendant toute une année, il manque également d’air frais. En outre, l’ours est presque constamment dans un état de stress, car les clients du centre commercial tapent sans cesse sur la vitre pare-balles de sa fosse.

La critique des défenseurs des animaux et des internautes chinois n’a aucun effet sur la direction du centre commercial, qui a l’intention d’étendre sa « gamme d’assortiments des animaux » pour attirer les clients.

Des breloques vivantes

Il n’y a pas si longtemps, les pendentifs avec de petites tortues, salamandres ou de petits poissons étaient très populaires en Chine. Les animaux vivants étaient scellés dans des emballages avec de l’eau colorée et enrichie en oxygène et nutriments. Dans ces conditions, les animaux pouvaient vivre jusqu’à deux mois, puis mourir s’ils n’étaient pas libérés.

Une pétition adressée à l’ONU et demandant l’arrêt de la vente de breloques avec des animaux vivants en Chine, a été signée par plus de 350 000 personnes. « Nous demandons à l’ONU d’exiger du gouvernement chinois l’interdiction de la production et de la vente d’amulettes et de bijoux contenant des créatures vivantes », précisait la pétition. Les militants des droits des animaux prévoyaient de récolter  500 000 signatures.

Le festival de viande de chiens et de chats

Le festival de viande de chiens et de chats, qui se passe chaque année au mois de juin en Chine, est également souvent considéré comme une manifestation de la cruauté envers les animaux. À la veille de cette fête, on constate une forte augmentation du nombre d’enlèvements d’animaux errants et domestiques. Pendant les 10 jours du festival tenu dans la ville de Yulin de la province du Guangxi, environ 15 000 chiens et chats sont tués.

Ce festival choque les touristes non avertis par ses scènes cruelles, tandis que les organisations internationales de la protection des animaux essayent constamment de l’interdire en le traitant de « festival de la cruauté ».

Version russe : В Китае установили автоматы с живыми котятами вместо мягких игрушек (видео)

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ