Dix phénomènes inexpliqués par la communauté scientifique

26 janvier 2012
Mis à jour: 28 mai 2015

A travers le développement et les réalisations de la science moderne, l’être humain croit de plus en plus que la science détient le pouvoir de donner une explication pour chaque chose existant sur  notre planète et dans notre univers. Bien que de nombreux phénomènes dans le monde aient une explication scientifique, les phénomènes ne peuvent pas tous être expliqués par les connaissances scientifiques actuelles.

Par exemple, la science n’a pas encore donné une réponse précise concernant le processus de création de l’univers. La science ne peut pas non plus expliquer la formation des croyances religieuses. Si nous faisons un saut dans le monde du surnaturel, il y a des manifestations supra-naturelles qui n’ont pas pu être expliquées par la science actuelle car les méthodes scientifiques ne peuvent pas être utilisées pour mesurer ou étudier de tels phénomènes. Découvrons ensemble quelques phénomènes encore  inexpliqués et souvenons-nous que la nature en elle-même est un émerveillement et que de nombreuses choses restent encore mystérieuses.

1.L’effet placébo

L’effet placébo a été une énigme médicale ayant révélé l’influence de l’esprit sur la santé physique et sur la guérison. Nous avons découvert que des patients croyant qu’on leur avait donné un médicament pouvaient être guéris même si on leur avait donné seulement un comprimé de sucre. Ces résultats ont conduit à faire des essais en «double aveugle» (ni le patient, ni le médecin investigateur ne connaissent la nature réelle du traitement) afin d’éviter que les attentes des praticiens et des patients affectent les résultats.

Malheureusement, depuis des années, l’efficacité et la mesurabilité de l’effet placébo a été jugé par la science comme non fiable. C’est probablement dû aux limites des méthodes scientifiques. Néanmoins, il y a de nombreux cas d’auto-guérison qui parfois même surpassent les moyens médicaux disponibles pour la guérison du corps physique.

2.Le sixième sens

Les cinq sens que sont la vue, l’ouïe, le goût, le toucher et l’odorat nous aident à explorer notre monde physique. Il y a également un sixième sens, une puissance intérieure de perception connue sous le nom d’intuition. Le mot «intuition» vient du mot latin «intueri» qui signifie «regarder à l’intérieur». L’intuition c’est la capacité de connaître et de comprendre sans utiliser le raisonnement logique ou l’analyse, c’est commun à chaque personne en fonction de son degré d’acuité.

L’intuition se réfère de manière populaire à un «pré sentiment» ou  à une «sensation», une connaissance intérieure de quelque chose ou une situation sans connaissance antérieure. Selon une étude parue en 2006 dans la revue «CEO Survey de PRWeek/Burson-Marsteller», 62 % des PDG vont prendre davantage de décisions dans le domaine des affaires en fonction de leur intuition plutôt que sur des analyses.

Une étude publiée en 2007 dans la revue  «Current Biology» a également constaté que les participants, lorsqu’ils n’ont pas le temps et doivent compter sur leur intuition, sont beaucoup plus précis, pour retrouver des symboles parmi 650 identiques, que si on leur donnait une seconde et demie pour regarder les symboles.

Le philosophe chinois Lao Tseu disait «la puissance de la compréhension intuitive vous protégera du mal jusqu’à la fin de votre vie.» Albert Einstein disait également « ce qui est le plus précieux, c’est l’intuition».

Mais d’où vient l’intuition ? Des études sur le cerveau humain ont indiqué la glande pinéale comme une réponse possible à ce mystère. René Descartes (1596-1650), le père de la philosophie moderne, a appelé la glande pinéale «le siège de l’esprit». La pensée orientale antique considérait que l’intuition se trouvait dans la région de la glande pinéale et pensait qu’elle pouvait recevoir sous forme de connaissances et d’idées, l’illumination de l’âme.

3.Expériences de mort imminente

Il y a eu de nombreux rapports sur des expériences étranges et variées qui sont arrivées à des personnes vivant des expériences de mort imminente, telles que traverser un tunnel d’une très grande luminosité, faire la rencontre d’êtres chers et ressentir un sentiment de calme et de sérénité.

L’expérience la plus remarquable est celle du Dr Georges Rodonaia dont «l’expérience clinique de mort imminente» a été le cas le plus extraordinaire enregistré en 1976. Cette expérience a transformé Rodonaia, qui était athée avant l’expérience et est devenu prêtre par la suite dans l’Eglise orthodoxe d’Orient. Son expérience nous donne des indices sur l’existence d’un autre monde au-delà du monde physique humain.

Bien que de nombreuses personnes soient passées par ce genre d’expérience, la science n’a pas été en mesure de fournir des explications sur le phénomène des expériences de mort imminente. Certains scientifiques tentent de suggérer que ces expériences proches de la mort peuvent être expliquées comme le résultat d’hallucination provenant d’un cerveau endommagé. Mais un cerveau endommagé n’est pas la seule cause, il n’y a pas de théorie scientifique concrète capable de donner des explications sur la raison pour laquelle ces personnes vivent ces expériences ni de pouvoir expliquer ces changements de vie.

4.Les objets volants non identifiés (OVNI)

Objet Volant Non Identifié est un mot inventé en 1952 par l’American Air Force pour classer les objets qui n’avaient pas pu être identifiés par les experts après enquête. Dans la culture populaire, le concept d’OVNI signifie généralement un vaisseau spatial conduit par des extra-terrestres.

Les premiers OVNI ont été vus et enregistrés en Chine sous la dynastie des Song. Au Xième siècle, l’érudit et le général  Shen Kuo (1031-1095), a écrit dans son livre «Dream Pool Essays» en 1088, à propos d’un objet volant en forme de perles avec une lumière intérieure aveuglante qui pouvait se déplacer à une vitesse incroyable.

Kenneth Arnold, un homme d’affaire Américain, a rapporté avoir vu en 1947, à proximité de la montagne Rainier, neuf objets avec une lumière brillante. Arnold a décrit l’objet comme un disque en forme de soucoupe tel «un plat à tarte». Son récit a été l’objet d’une grande attention  médiatique ainsi que d’un vif intérêt par le grand public.

Depuis lors, les observations d’OVNI ont augmenté de manière exponentielle. Le phénomène OVNI a été étudié à la fois par des gouvernements et des chercheurs indépendants dans le monde entier.

Dr. Josef Hynek (1910-1986) a travaillé pour l’Armée de l’Air américaine pour enquêter sur les observations d’OVNI. Au début, Hynek était extrêmement critique, mais après avoir examiné des centaines de rapports sur les OVNI au cours des trente dernières années, son point de vue a changé.

Dans les dernières années de sa carrière, Hynek a exprimé publiquement sa déception sur la manière dont la grande majorité des scientifiques considère le phénomène des Ovni, – ne voulant pas et restant inflexibles à admettre l’inexplicable.

5.Le déjà-vu

Le phénomène de «déjà-vu» est la sensation étrangement familière d’avoir déjà été à un certain endroit ou d’avoir déjà vécu un événement, alors qu’on le rencontre pour la première fois. Les gens peuvent avoir le sentiment très étrange de familiarité d’une vision comme si c’était déjà arrivé, tout en étant conscient que c’est la première fois qu’ils font face à la situation. La recherche en neurophysiologie a tenté d’expliquer de telles expériences comme des anomalies de la mémoire, une pathologie cérébrale ou l’effet secondaire de certains médicaments.

Une étude réalisée en 2008 par la psychologue Anne Cleary (disponible à l’adresse http://cdp.sagepub.com/content/17/5/353.full) a exploré cette impression de déjà-vu sous l’angle de la mémoire de reconnaissance. Des explications alternatives associent le déjà-vu à la prophétie, à des souvenirs de vies antérieures, à la voyance ou encore comme un signe avant-coureur de l’accomplissement d’une condition prédéterminée sur le chemin de la vie. Peu importe l’explication, le déjà-vu est certainement un phénomène universel à la condition humaine dont la cause fondamentale est encore un mystère.

6.Les fantômes

Les références aux fantômes dans la littérature classique par des auteurs comme Homère et Dante prouvent que l’expérience humaine de ces phénomènes paranormaux est ancienne et commune. Aujourd’hui, des lieux hantés comme la maison Whaley House à San Diego sont répertoriés comme des attractions touristiques et les témoignages d’observations de fantômes ne sont pas inhabituelles.

La culture populaire est pleine de films de fantômes et pourtant la science conventionnelle évite clairement d’expliquer de tels phénomènes. Seuls les chercheurs placés en marge de la communauté scientifique font des efforts pour mesurer la validité de telles expériences.

L’existence de fantômes a de profondes implications sur l’existence de dimensions au-delà de notre monde physique et la persistance de l’âme humaine après la mort. Les chercheurs qui travaillent sur ce sujet ont espoir qu’un jour ce mystère sera résolu.

7.Les disparitions inexpliquées

Il y a de nombreux cas étranges dans lesquels des gens ont disparu sans laisser de trace.

Par exemple, en 1937, la pilote Amelia Earhart et le navigateur Frédéric Noonan ont disparu avec leur avion Lockheed. Ils approchaient de l’île d’Howland dans l’océan Pacifique où le garde-côte américain Itasca reçut le message qu’ils étaient à court de carburant. Mais comme  la communication était difficile, l’Itasca a été incapable de localiser le Lockheed.

Peu de temps après Earhart et Noonan ont envoyé le message qu’ils ne disposaient plus que d’une demi-heure de carburant et ne pouvait apercevoir la terre. La communication a ensuite été perdue. Ils ne pouvaient avoir amerri et, après des années de recherche ni leurs traces ni le Lockheed n’ont été retrouvés dans l’océan.

Dans des cas comme celui-là, malgré les efforts importants de divers organismes d’enquête utilisant les meilleures techniques scientifiques modernes, il a été impossible à trouver des réponses concrètes quant à ce qui est arrivé à ces personnes mystérieusement disparues.

8.Le Triangle des Bermudes

Le Triangle des Bermudes, la zone de l’océan Atlantique entre l’archipel des Bermudes, Miami et San Juan à Porto Rico où les navires et les avions continuent de disparaître, est l’un des grands mystères modernes à l’échelle planétaire.

Les survivants racontent des histoires de décalage temporel, d’instruments de navigation qui fonctionnent anormalement, de boules de lumière venant du ciel, de changements soudains et violents des conditions météorologiques et d’inexplicables apparitions d’un mur de brouillard tels que décrits par Frank Flynn en 1956 qu’il dépeint comme une «masse inconnue» qui a drainé la puissance du moteur après que son navire y ait pénétré.

Le 04 décembre 1970, Bruce Gernon Junior a rencontré une sorte de brouillard enveloppant son avion et cela s’est transformé en quelque chose de surnaturel. Au fil des années, les scientifiques ont tenté de démystifier le phénomène du Triangle des Bermudes. Mais ceux qui ont vécu directement ces étranges expériences, en témoignent, racontent avec insistance, qu’il y a des choses qui ont eu lieu sur mer et dans le ciel du Triangle des Bermudes au-delà de la compréhension logique.

9.Le Yéti

Le Bigfoot est une des créatures les plus légendaires dans l’étude de la crypto zoologie. Le Bigfoot ou Sasquatch, comme on l’appelle le long de la côte Pacifique en Amérique du Nord, est également connu comme le Yéti ou l’abominable homme des neiges dans la région himalayenne du Népal et du Tibet ou encore comme le Yowie en Australie.

En 1951, l’alpiniste Eric Shipton a photographié une empreinte de pied géant dans l’Himalaya. La photographie, qui a surpris le monde entier, a rendu l’histoire de Bigfoot populaire. En 1967, les images tournées par Roger Patterson et Robert Gimlin, de ce qu’ils prétendaient être le Bigfoot, ont fait autant l’objet de nombreuses tentatives d’authentification que de discrédit.

L’anthropologue Grover Krantz a examiné le film de Patterson et Gimlin et a conclu à l’authenticité des images d’une très grande créature bipède inconnue. En raison du manque de preuves matérielles sur le Bigfoot, la science conventionnelle ne reconnaît pas la preuve de son existence. Pourtant, le mythe est entretenu par les diverses observations rapportées à travers le monde.

10.Le Hum

Le phénomène d’un bourdonnement basse fréquence persistant a été rapporté dans de nombreux endroits de par le monde, en particulier aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Europe du Nord. Le son, audible par certaines personnes seulement, est connu simplement comme «The Hum» ou associé au nom de la localité où elle est entendue, comme le Taos Hum (Nouveau Mexique, États-Unis), le Kokomo Hum (Indiana, États-Unis), le Bristol Hum (Angleterre) et le Largs Hum (Écosse).

Pour ceux qui peuvent le percevoir, le son est souvent décrit comme le ronronnement d’un moteur diesel, dans le lointain. Il a amené certaines personnes dans un état de détresse extrême, avec des effets préjudiciables à la santé.

Des organismes gouvernementaux dans le monde entier ont étudié la source du bourdonnement. Aux États-Unis, les premières investigations ont commencé dans les années 1960. En 2003, le Département pour l’Environnement des Affaires rurales et Alimentaires du Royaume-Uni a publié un rapport analysant ces bourdonnements basse fréquence et l’impact sur les victimes. Cependant, les résultats sur la localisation de la source sont évasifs et le phénomène demeure un mystère.

Version anglaise: http://www.theepochtimes.com/n2/science/modern-science-phenomena-universe-32560.html

RECOMMANDÉ