Dominion annule sa comparution prévue devant la justice de Pennsylvanie

Par Zachary Stieber
22 novembre 2020
Mis à jour: 23 novembre 2020

Dominion Voting Systems s’est engagé à participer à une audience de contrôle organisée en Pennsylvanie, mais s’est retiré au dernier moment, ont déclaré vendredi des législateurs de l’État de Keystone.

« Les membres de la commission du gouvernement de l’État étaient impatients d’aborder publiquement la pléthore d’accusations concernant le système de vote Dominion sous une forme qui aurait permis un dialogue ouvert et honnête. J’ai été impressionné par ce qui semblait être la volonté de Dominion Voting Systems pour répondre aux accusations, et cela aurait mis à l’aise les 1,3 millions de citoyens de Pennsylvanie qui ont utilisé leurs machines, dont moi-même », a déclaré le représentant de l’État, Seth Grove, un républicain qui préside le comité de surveillance du gouvernement, lors d’une conférence de presse.

« Malheureusement, hier soir, Dominion Voting Systems a fait appel à un avocat et s’est désisté de son engagement. »

Quatorze comtés de Pennsylvanie utilisent les systèmes de vote Dominion. Environ 1,3 million de personnes, soit 19 % des électeurs, ont voté dans ces comtés.

« Au lieu de courir vers la lumière avec honnêteté et intégrité, Dominion Voting Systems s’est retiré dans l’obscurité. Pourquoi ? Pourquoi un fournisseur de biens publics craindrait-il de discuter de ses produits destinés au public pour le bien public ? » a déclaré M. Grove.

« Si les produits Dominion ont été couronnés de succès et ont fonctionné comme ils étaient censés le faire, pourquoi Dominion ne saisirait-il pas l’occasion de faire publiquement le bilan de son succès ? Est-il difficile de dire : ‘Nos machines à voter ont fonctionné exactement comme promis et elles sont fiables à 100 % ?' »

Dominion n’a pas répondu à une demande de commentaires.

L’annulation ajoute de la crédibilité aux accusations portées contre Dominion, ont affirmé les législateurs de l’État. Ils ont déclaré que Dominion doit gagner la confiance des Pennsylvaniens.

Des employés du bureau électoral comptent les bulletins de vote à Philadelphie, Pennsylvanie, le 4 novembre 2020. (Spencer Platt/Getty Images)

« La plupart d’entre nous seraient d’accord ici pour dire que nous faisons confiance aux employés de nos bureaux de vote, nous faisons confiance aux employés de nos comtés. Ce sont nos voisins, et ce sont les personnes que nous avons élues. Mais ce que nous ne savons pas, et donc en quoi nous ne pouvons pas avoir confiance, c’est le rôle des entreprises tierces », a déclaré la représentante de l’État, Dawn Keefer, républicaine, lors de la réunion.

Dominion a eu ainsi l’occasion « de montrer qui ils étaient, les services qu’ils fournissaient, les produits qu’ils nous vendaient et comment ils étaient utilisés, et de donner aux électeurs la confiance dont ils ont besoin », a-t-elle ajouté.

Parmi les questions qui auraient été posées, on aurait pu demander si Dominion avait un rôle dans le dépouillement des votes, si les machines Dominion utilisent des logiciels open source, qui contrôle le code source.

Seth Grove estime que des assignations à comparaître pourraient être émises.

Dominion a publié sur son site Internet une longue déclaration dont la dernière mise à jour remonte au 17 novembre. La société a contesté certaines des affirmations faites au sujet de ses machines, notamment les allégations selon lesquelles la société aurait éliminé des millions de votes destinés au président Donald Trump.

Dominion affirme être une société non partisane, bien qu’elle ait des liens reconnus avec la Clinton Global Initiative et un ancien collaborateur de la présidente de la Chambre basse du Congrès américain, ou chambre des représentants, Nancy Pelosi (Parti démocrate, Californie).

Le président américain Donald Trump et son équipe de campagne ont déclaré que les systèmes Dominion ne sont pas fiables et ont engagé des poursuites en Pennsylvanie pour contester les résultats non officiels des élections.

Les comtés de Pennsylvanie ont jusqu’au 23 novembre pour valider leurs résultats.

Selon le décompte effectué par le département d’État de Pennsylvanie, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a reçu plus de 81 000 voix de plus que son adversaire Donald Trump.

Focus sur la Chine – Le milliardaire chinois Jack Ma écrasé par le régime

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ